France: Le Pen renvoyé en justice pour «la fournée»

Publié

FranceLe Pen renvoyé en justice pour «la fournée»

L'ancien patron du Front national avait critiqué le chanteur Patrick Bruel, en juin 2014.

Jean-Marie Le Pen avait réagi en juin 2014 face à des critiques envers son parti.

Jean-Marie Le Pen avait réagi en juin 2014 face à des critiques envers son parti.

AFP

Jean-Marie Le Pen a été renvoyé en correctionnelle pour provocation à la haine raciale en raison de ses propos tenus en 2014 à l'encontre du chanteur Patrick Bruel, a confirmé mardi l'avocat du président d'honneur du Front national. Le député européen avait été mis en examen en février dans cette affaire.

Dans une vidéo publiée en juin 2014 sur le site fn.com, Jean-Marie Le Pen s'en était pris à différentes personnalités critiques vis-à-vis du Front national.

Au moment où son interlocutrice évoque le nom du chanteur de confession juive, l'eurodéputé éclate de rire et lance : «on fera une fournée la prochaine fois». Selon l'avocat de Jean-Marie Le Pen, la décision de le renvoyer en correctionnelle est une «persécution». «On lui porte des pensées qu'il n'a jamais eues», a dit Me Frédéric Joachim, qui conteste le caractère antisémite de la formulation.

(ats)

Ton opinion