08.06.2014 à 12:11

PolémiqueLe Pen, un pauvre incompris?

Dans une vidéo, le fondateur du Front National évoque Patrick Bruel en disant: «On fera une fournée la prochaine fois!» Une phrase qui passe mal, on s'en doute. Or, le papa de Marine jure ses grands Dieux qu'«on» a mal interprété ses propos et que le sens de ses paroles a été distordu...

par
AFP

Dans une vidéo diffusée sur le site internet du FN, mais qui en a été retirée aujourd'hui, Jean-Marie Le Pen s'en prend à plusieurs artistes qui ont pris position contre le FN: Guy Bedos, Madonna et Yannick Noah. Son interlocutrice évoque alors le chanteur Patrick Bruel, qui est juif: «On fera une fournée la prochaine fois», glisse notamment M. Le Pen. «A quel moment quelqu'un a utilisé le mot de fournée dans le sens que semblent avoir voulu croire un certain nombre? C'est dingue ça!», s'est emporté le président d'honneur du FN. Interrogé par «Le Parisien», Louis Aliot, vice-président du FN et compagnon de Marine Le Pen, qui a succédé à son père à la tête du parti, a estimé que si M. Le Pen «a bien utilisé le terme de fournée, c'est une mauvaise phrase de plus. C'est stupide politiquement et consternant».

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!