EURO 2020 - Le père de Harry Maguire blessé dans les émeutes de Wembley
Publié

EURO 2020Le père de Harry Maguire blessé dans les émeutes de Wembley

Le père du défenseur anglais, pris dans les échauffourées avant la finale de l’Euro, a plusieurs côtes fêlées. «C’est effrayant», déplore son fils.

par
AFP
Harry Maguire salue tristement le public de Wembley, dimanche soir après la finale de l’Euro perdue aux penalties contre l’Italie. 

Harry Maguire salue tristement le public de Wembley, dimanche soir après la finale de l’Euro perdue aux penalties contre l’Italie.

AFP

Alan Maguire, le père du défenseur de l’équipe d’Angleterre Harry Maguire, a été pris dans les mouvements de foule au stade de Wembley, dimanche soir lors de la finale de l’Euro 2020 de football perdue contre l’Italie et aurait plusieurs côtes fêlées, selon son fils. M. Maguire, 56 ans, et l’agent de son fils, Kenneth Shepherd, ont été piétinés par des supporteurs sans billets ayant réussi par la force à pénétrer dans l’enceinte du stade de Wembley, semant la panique et s’installant aux places des spectateurs munis, eux, de billets.

«Ce n’était pas une expérience agréable. Ça l’a secoué. C’était effrayant. Je ne souhaite à personne de vivre ça lors d’un match de foot», déclare Maguire mercredi dans les colonnes du tabloïd britannique The Sun. «Mon père s’en est bien tiré. Il a du mal à respirer à cause de ses côtes, mais il n’est pas du genre à faire toute une histoire», a précisé Maguire à propos de son papa qui n’a pas fait appel à un médecin.

Le jour de la finale, des supporteurs anglais éméchés, rassemblés autour du stade londonien dès le petit matin, ont lancé des pierres et des projectiles et insulté des tifosi italiens. Des centaines de supporters sans billet ont ensuite pris d’assaut les portes de Wembley, et réussi à pénétrer dans le stade, notamment par l’accès VIPs insuffisamment protégé.

Des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux ont montré de violentes agressions dans les couloirs du stade, notamment contre les supporteurs italiens après le match. La police de Londres, la Met, a procédé à 86 arrestations et annoncé que 19 policiers avaient été blessés lors de ces incidents.

Par ailleurs, Lando Norris, le jeune pilote britannique de l’écurie McLaren de Formule 1, a été agressé et s’est fait voler la montre de luxe qu’il portait en sortant du stade après la finale. L’UEFA a ouvert mardi une procédure disciplinaire à l’encontre de la Fédération anglaise de football (FA) après les incidents lors de cette finale remportée aux tirs au but par l’Italie face à l’Angleterre à Wembley.

Votre opinion

9 commentaires