Publié

ThurgovieLe petit-fils qui avait décapité sa grand-mère sera interné

Un jeune Italo-Macédonien avait tué sa grand-mère en 2018. Souffrant de schizophrénie, il a été déclaré irresponsable de ses actes par la justice mais sera expulsé du territoire suisse pendant quinze ans après une thérapie stationnaire.

L’accusé avait étranglé, poignardé puis décapité sa grand-mère.

L’accusé avait étranglé, poignardé puis décapité sa grand-mère.

dr

Déclaré irresponsable de ses actes, un jeune homme de 21 ans est acquitté du meurtre de sa grand-mère par la justice thurgovienne. L’accusé avait étranglé, poignardé, puis décapité sa victime. Schizophrène, il sera placé dans une clinique psychiatrique en milieu fermé.

Sans surprise, le Tribunal de district de Frauenfeld a suivi mercredi le réquisitoire du Ministère public qui réclamait que le prévenu soit reconnu irresponsable de ses actes. Le jeune homme a été relaxé des chefs d’accusation de meurtre et d’atteinte à la paix des morts, tout en écopant d’une expulsion du territoire suisse durant quinze ans. L’avocat de l’Italo-Macédonien s’est opposé en vain à cette expulsion qui doit intervenir après le traitement.

La thérapie stationnaire en milieu fermé durera jusqu’à ce que le jeune homme soit guéri. La mesure a été prononcée sur la base d’une expertise psychiatrique qui a diagnostiqué la schizophrénie de l’accusé.

Entendu des voix

Le drame est survenu en octobre 2018 dans l’appartement du jeune homme, à Frauenfeld. L’accusé avait alors 19 ans et souffrait de troubles psychiques dus à sa maladie. Il a entendu des voix et a commis, en pleine crise, les actes incriminés.

Il a d’abord étranglé sa grand-mère âgée de 74 ans jusqu’à ce qu’elle perde connaissance. Il l’a ensuite tuée en la poignardant en pleine poitrine avec un couteau de cuisine. Le jeune homme a finalement décapité sa victime, emporté sa tête dans un sac à dos et quitté les lieux. La police l’a arrêté peu après à Kloten (ZH).

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!