Football - Le petit Yverdon Sport est devenu grand
Publié

FootballLe petit Yverdon Sport est devenu grand

Impressionnant Yverdon Sport. Le néo-promu a de nouveau gagné (3-0 contre Wil), alternant le correct et le très bon. Plus personne ne le prendra à la légère.

par
Florian Vaney
Uli Forte semble être l’homme de la situation à Yverdon-Sport. 

Uli Forte semble être l’homme de la situation à Yverdon-Sport.

Pascal Muller/freshfocus

Des airs de beach soccer au stade municipal samedi soir par moments. La pelouse de la capitale nord-vaudoise a été sablée mardi, ce qui a valu à Yverdon Sport et au FC Wil de découvrir des appuis particuliers à l’heure de se retrouver pour la troisième fois de la saison. Les Verts s’en sont parfaitement accommodés, là où les visiteurs ont fini les quatre fers en l’air à plus d’une reprise. Cela ne faisait vraisemblablement pas partie de la tactique yverdonnoise pour déjouer les plans saint-gallois, mais sans doute que l’élément terrain a joué son rôle dans ce duel.

Le fait est qu’Uli Forte avait démontré en Coupe de Suisse connaître la formule idéale pour venir à bout de la troupe d’Alex Frei. Et qu’il est, surtout, en train de prouver qu’il est l’homme de la situation, doublé d’un coach dont la réputation élogieuse est tout sauf usurpée. La Challenge League est homogène cette saison? Yverdon Sport participe à 100% à ce constat désormais, ce qui n’était pas complètement le cas en début d’exercice.

Le constat n’est ni tout blanc ni tout noir. Yverdon n’est pas irrésistible en tout temps (que ses fins de match se veulent crispantes…), mais il possède définitivement de la monnaie à rendre. Et puis, il possède aussi Koro Kone. Le nouveau Koro Kone. Ou le retour de l’ancien, c’est selon. Celui qui a avalé son pain noir jusqu’à l’indigestion et qui redécouvre que le football peut être beau, peut donner. Il a quitté Genève par la petite porte, sur la pointe des pieds. À présent, il s’éclate à Yverdon, dans un club où il a tant à apporter.

Son offrande du week-end: deux buts. Deux face-à-face gagnants face au gardien saint-gallois. L’un tout en intelligence, avec ce petit ballon aérien glissé sur sa droite à la suite d’une ouverture parfaite d’Ali Kabacalman (13e); l’autre tout en puissance, après avoir brisé les reins de son cerbère de défenseur (84e). Plus que suffisant pour qu’YS regoûte encore à la victoire, sachant que Steve Beleck a ajouté le 3-0 en toute fin de partie. Non, vraiment, plus personne ne prendra le néo-promu à la légère.

Pas de but à Kriens

En même temps, il y a eu peu de spectacle à se mettre sous la dent à Kriens. Les Lucernois, lanterne rouge de Challenge League affrontaient Schaffhouse dans un match qui n’a débouché sur aucune réussite. Il s’agit d’un troisième match nul pour Kriens, qui attend encore sa première victoire de la saison.

Yverdon Sport - Wil 3-0 (1-0)

Stade municipal, 540 spectateurs.

Arbitre: David Huwiler.

Buts: 13e et 84e Kone 2-0; 88e Beleck 3-0.

Yverdon: Salvi; Jaquenoud (85e Eleouet), Hajrovic, Gétaz, Le Pogam (75e Fargues); Zock, Silva, Lusuena; Kabacalman (67e Malula), Kone (85e Kalezic), Vladi (75e Beleck). Entraîneur: Uli Forte

Wil: Keller; Talabidi (63e Dickenmann), Izmirlioglu, Muntwiler, F. Frei; Kamber, Ndau; Bahloul, Reichmuth (72e Silvio), Brahimi (85e Jones); Lukembila. Entraîneur: Alex Frei.

Avertissements: Kamber (21e, jeu dur), Lusuena (32e, antijeu), Muntwiler (45e, jeu dur), Zock (73e, jeu dur).

Votre opinion