Enquête: Le pétrole de l’Etat Islamique embarrasse les négociants genevois
Publié

EnquêteLe pétrole de l’Etat Islamique embarrasse les négociants genevois

Les terroristes exporteraient une partie de leur or noir via la filière kurde et le port de Ceyhan, en Turquie. Les traders suisses importent régulièrement du fuel depuis cette destination.

par
Marie Maurisse
Le port de Ceyhan est l’une des voies de passage de l’or noir vers l’Occident.

Le port de Ceyhan est l’une des voies de passage de l’or noir vers l’Occident.

Umit Bektas, Reuters

La Suisse abrite les plus grandes sociétés actives dans le négoce pétrolier. Des documents obtenus par « Le Matin Dimanche » montrent que plusieurs grands groupes helvétiques exportent de l’or noir depuis la Turquie, un pays soupçonné d’aider l’EI à s’enrichir en acheminant ses barils de fuel.

Votre opinion