Actualisé 22.12.2017 à 06:30

Avent #22Le pin’s d’Elisa

Dernière minute pour briller de mille feux avec le pin's JJ by Eli-O.

par
Josiane & Josette

Ça y est? Vous avez tous vos cadeaux? Vous avez votre sapin? Vous avez illuminé votre balcon, votre maison, votre salon, votre pantalon ? En parlant de pantalon, vous savez comment vous allez vous habiller pour les réveillons (ben oui, même s'il reste encore quelques jours, il y a aussi le 31... maudite période!)? Oui, on touche un point sensible, source d'insomnies et d'arrachage de cheveux (a-t-on vraiment le temps de faire du shopping POUR SOI en ce moment?). Vous savez que vous pouvez ressortir des tenues déjà vues, déjà revues, déjà vêtues? Qu'il vous suffit d'ajouter un ou deux accessoires, ça et là, pour avoir l'air d'avoir dévalisé la dernière collection de votre boutique préférée? Astuce, quand tu nous tiens... Vous connaissez Elisa? Elle crée de délicats bijoux pour sa marque Eli-O et pourrait bien vous sauver la mise...

Le fil conducteur de sa ligne est évident, elle s'inspire des premiers bijoux de la Grèce Antique, aux formes minérales presque carrées, des anneaux irréguliers en or et en argent avec quelques pierres par-ci, par-là, principalement des diamants «pomme», des détails délicats, des inscriptions mythologiques. Pendentifs sur chaînes, bracelets à monter sur le bras, petites boucles d'oreilles et infinité de bagues à combiner, superposer, cumuler.

Pour parvenir à confectionner exactement les modèles qu'elle souhaite (et puisqu'elle n'a pas de matériel pour fondre elle-même le métal), elle commence par créer un premier prototype en cire bleue qu'elle ajustera jusqu'à ce qu'il lui plaise et qu'il puisse être moulé pour être reproduit.

Chaque bijou est manufacturé sur sa table d'artisan, ses matières premières fournies par des professionnels locaux appartenant au RJC (Responsible Jewellery Concil). Ses pièces sont faites pour durer et pourraient avoir été découvertes dans le vieux coffret d'une arrière-grand-mère au grenier. Elisa aime l'idée qu'un bijou se transmet de mère en fille, de génération en génération. Toutes nommées à l'effigie de divinités ou autres personnages grecs, ses créations ont pour vocation de devenir de véritables bijoux de famille. Et faute de vieille tante généreuse, l'aspect imparfait des arrondis de ses pièces donneront l'impression que vous avez passé votre week-end à fouiller dans de précieuses reliques.

Un pin's fantaisie et fantasque tout en étant sobre, est né de la jolie collaboration entre Elisa et les JJ. Tirage unique et inédit, Niki peut se porter sur un sac, une chaussure, un bonnet, sur le col d'une chemise, pour remplacer les boutons d'une robe, sur une bretelle, sur les serviettes en tissu d'une éblouissante table de fête.

Petit accessoire imaginé pour rendre hommage aux femmes d'hier et d'aujourd'hui, discret mais orné d'une couronne de lauriers, Niki se nomme en grec comme la déesse de la victoire. Sculpté dans la cire comme tous ses bijoux et produit en métal doré, il garde une forme organique si chère à Elisa, comme s'il avait traversé le temps.

Il reste quelques exemplaires pour ajouter une petite touche originale à vos tenues ou pour éviter de débarquer avec fleurs ou chocolats au réveillon de belle-maman... Car pour toute commande passée aujourd'hui, la livraison pour la Suisse est offerte et arrivera (sauf si la poste fait faillite) avant le 24!

Eli-O sur le JJShop

Cet article vous a été concocté par le blog JJSphere: les bons plans, les rencontres et les voyages des blogueuses Josiane & Josette!

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!