Insolite: Le «plus petit bar du monde» est à Neuchâtel!
Actualisé

InsoliteLe «plus petit bar du monde» est à Neuchâtel!

Le «Guinness Book» est à portée de main, ou de coude, dans ce bar de 2,6 m2, autoproclamé le plus petit au monde.

par
Vincent Donzé
1 / 12
Au port de Neuchâtel, les cabanons de pêcheurs ne sont pas publics: ce dimanche, aucune porte n'était ouverte.

Au port de Neuchâtel, les cabanons de pêcheurs ne sont pas publics: ce dimanche, aucune porte n'était ouverte.

Le Matin
Seule plus-value dominicale: leurs jolies couleurs, à l'initiative de Jonathan Perret, associé de la gérante du restaurant Bassin Bleu.

Seule plus-value dominicale: leurs jolies couleurs, à l'initiative de Jonathan Perret, associé de la gérante du restaurant Bassin Bleu.

Le Matin
Y installer des boutiques avec une priorité pour les produits du terroir: l'idée de Jonathan Perret n'est pas concrétisée.

Y installer des boutiques avec une priorité pour les produits du terroir: l'idée de Jonathan Perret n'est pas concrétisée.

Le Matin

Enfin! Jeudi 30 mai, au port de Neuchâtel, Jonathan Perret a pu ouvrir l'autoproclamé «plus petit bar du monde» dans une cabane de pêcheurs de 2,6 m2, quand celui figurant dans le «Guinness Book» des records mesure 4 m2.

Renouvelable d'une année à l'autre, l'autorisation municipale vaut jusqu’au 30 septembre prochain, du mercredi au dimanche de 9 heures à 23 heures, selon «Arcinfo».

Dépôt naval

L'inauguration de ce week-end a laissé Jonathan Perret sur les rotules. Rentré dimanche à 5 heures de matin, il n'était pas au port à l'heure de l'apéro. Son bar n'était pas ouvert pour la plus chaude journée de la semaine. Le dimanche, ce n'est pas son jour...

Légalement, son cabanon était affecté comme dépôt naval. Au bénéfice d'une autorisation applicable aux établissements saisonniers, après bien des démêlées avec le Service de la consommation et des affaires vétérinaires (SCAV), Jonathan Perret a confié son projet à l’Association des amis de la promenade des pêcheurs (AAPP), constituée de trois propriétaires bien décidés à animer les cabanes de pêcheurs.

Potentiel sentimental

Son concept, Jonathan Perret l'a expliqué à «Arcinfo», après quelques ouvertures rock'n roll qui lui ont valu des dénonciations: «Chacun est libre de proposer un concept qui lui est propre», a-t-il déclaré à propos des 49 cabanons du côté est du port.

Certains sont utilisés, d'autres sont abandonnés, mais beaucoup possède un fort potentiel sentimental. La charte de l'AAPP accepte l'absinthe, mais pas les kebabs. Un concept soutenu par la conseillère municipale Violaine Blétry-de Montmollin.

«Coup de main»

«Si cette idée permet de redynamiser cette zone, notamment le dimanche, nous serons les premiers à donner un coup de main», a déclarée la conseillère à «Arcinfo».

Notre promenade dominicale démontre que rien n'est acquis, même si le port est riche en terrasses de restaurant. Mais elle suggère aussi une autre réflexion, face aux cabanons de pêcheurs: faut-il tout commercialiser?

Votre opinion