Publié

ChineLe plus vieux panda en captivité meurt à 38 ans

La femelle, nommée Xin Xing, avait un redoutable appétit et compte 153 descendants.

par
Michel Pralong
Pour son dernier anniversaire, Xin Xing avait reçu un morceau de glace géant avec des fruits.

Pour son dernier anniversaire, Xin Xing avait reçu un morceau de glace géant avec des fruits.

Getty

Le zoo de Chongqing, en Chine, est en deuil. L’une de ses femelles panda, Xin Xing, est décédée le 8 décembre dernier à 38 ans. L’équivalent de 110 années humaines. C’était le plus vieux panda en captivité et elle a atteint un âge record puisque moins de 30 pandas en captivité ont atteint l’âge de 30 ans et ceux en liberté vivent moins longtemps, entre 14 et 20 ans.

Sept repas par jour

Xin Xing est pourtant née à l’état sauvage, dans une réserve de panda de la province de Sichuan, raconte le «New York Times». Mais elle n’avait qu’un an lorsqu’elle a été transférée au zoo de Chongqing. Elle a tout de suite impressionné ses gardiens par son redoutable appétit: «elle mangeait plus vite et beaucoup plus que les autres pandas», explique l’un d’eux. Elle avalait sept repas par jour. Mais elle avait également mauvais caractère, pouvant se montrer féroce avec ses congénères. Elle s’est toutefois assagie avec les années.

Xin Xing a surtout été remarquablement féconde. D’autant que les pandas se reproduisent mal en captivité. Les femelles n’ovulent qu’une fois par an et ne peuvent concevoir que durant une fenêtre d’un à trois jours durant cette période. Pourtant Xin Xing a donné naissance à au moins 10 petits qui ont à leur tour engendré d’autres pandas disséminés dans les zoos du monde. Xin Xing serait ainsi à la tête d’une lignée qui compte 153 descendants. Mais son compagnon, Chuan Chuan est décédé en 2010.

Chouchoutée par son gardien

Lors du dernier Nouvel-An lunaire chinois, la femelle panda était avec quatre de ses descendants, dont deux arrière-petites-filles. Et pour son 38e anniversaire, en août dernier, elle a reçu un gros glaçon rempli de tranches de pastèque, de quartiers de pomme et de feuilles de bambou. L’attachement de son dernier gardien était tel qu’il a emménagé dans une pièce à 20 mètres de son enclos afin de pouvoir toujours veiller sur elle. Et, ces dernières années, il lui épluchait ses tiges de bambou et lui donnait les feuilles les plus tendres pour ménager ses vieilles dents.

Il y a deux mois, Xin Xing a commencé à perdre son incroyable appétit et a se déplacer plus difficilement. Elle a commencé à avoir des problèmes respiratoires et de la toux. Elle a succombé à de multiples défaillances d’organes et infections le 8 décembre.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
4 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Useless

24.12.2020 à 11:34

Du covid bien sûr !

Zeus

24.12.2020 à 11:07

Aussi vieux.... que Trump

Circo Loco

24.12.2020 à 10:37

Pandémie mondiale 2020 : boîte de Pandore, pandèmes à ciel ouvert, pandiculation, palingénésie, et pour finir, une vie de panda ! Circo L🤪C🤧