Covid-19: Le point sur la pandémie dans le monde
Publié

Covid-19Le point sur la pandémie dans le monde

Les faits marquants et les dernières évolutions du Covid-19.

Personnel médical dans une clinique à Rome.

Personnel médical dans une clinique à Rome.

AFP

Nouveaux bilans, nouvelles mesures en quelques points.

Le vaccin Pfizer/BioNTech efficace à 95%

Le vaccin développé par l’alliance Pfizer/BioNTech est efficace à 95% pour prévenir le Covid-19, selon des résultats complets de leur essai clinique à grande échelle, ont annoncé mercredi les sociétés.

Pfizer demandera une autorisation de commercialisation «d’ici quelques jours» à l’agence américaine des médicaments (FDA).

Dernière phase d’un vaccin en Espagne

L’Espagne a autorisé le lancement de la dernière phase d’essai clinique d’un vaccin, élaboré par le groupe américain Johnson & Johnson, qui sera également testé dans huit autres pays.

Cet essai en phase trois sera mené dans neuf hôpitaux espagnols, d’abord sur des volontaires ne présentant pas de risques particuliers de développer des formes graves du Covid-19, puis sur des patients à risque.

Suisse: l’armée en renfort

Le gouvernement suisse a annoncé un renfort militaire accru aux hôpitaux du pays saturés par la deuxième vague de Covid-19, ainsi qu’une aide financière aux particuliers, entreprises et clubs sportifs en proie aux difficultés économiques.

Manifestation dispersée à Berlin

Canons à eau et gaz lacrymogènes: une manifestation d’opposants aux mesures restrictives imposées par la pandémie a été stoppée par la police dans le centre de Berlin.

Ce rassemblement est intervenu alors que les deux Chambres du Parlement (Bundestag et Bundesrat) ont adopté une réforme qui inscrit dans la loi nationale une batterie de mesures pour lutter contre la propagation du virus, comme le respect de la distanciation sociale ou le port du masque.

Confinement en Australie

L’État d’Australie-Méridionale, dont la capitale est Adélaïde, a annoncé la mise en place d’un confinement de six jours. Les habitants sont tenus de rester chez eux, tandis que les écoles, les restaurants et les usines doivent fermer.

Plus de 1,33 million de morts

La pandémie a fait plus de 1,339 million de morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP mercredi en milieu de journée.

Quelque 55,6 millions de cas ont été officiellement comptabilisés, dont plus de 35,6 millions ont été guéris.

Les États-Unis comptent le plus de morts (248’707), devant le Brésil (166’699), l’Inde (130’993), le Mexique (99’026) et le Royaume-Uni (52’745).

L’Europe est actuellement le continent qui compte le plus de nouvelles contaminations, l’Amérique celui où la pandémie accélère le plus.

France: «Loin du déconfinement»

«Nous ne sommes pas du tout au déconfinement, on en est même loin. On parle d’une adaptation éventuelle du confinement à partir du 1er décembre si la situation sanitaire nous le permet», a averti le porte-parole du gouvernement français, Gabriel Attal.

Le ministre français de l’Économie, Bruno Le Maire, a demandé aux acteurs de la distribution de «décaler» l’opération promotionnelle «Black Friday», prévue le 27 novembre.

Le Portugal va prolonger l’état d’urgence

Le Portugal peine à endiguer la deuxième vague de l’épidémie, a reconnu le gouvernement, qui se prépare à prolonger l’état d’urgence et ses restrictions sanitaires pour deux semaines supplémentaires.

Belgique: le confinement donne des résultats

«Tous les indicateurs sont en baisse»: les mesures de confinement imposées fin octobre en Belgique pour lutter contre la propagation de la pandémie donnent des résultats, ont annoncé les autorités sanitaires.

La Chine se méfie des surgelés importés

La Chine, qui a endigué l’épidémie depuis le printemps, a fait état de deux employés de la chaîne du froid malades du Covid-19 à Tianjin (nord), dans un contexte de méfiance croissante vis-à-vis des aliments surgelés importés.

Masques en question

Une étude danoise publiée mercredi suggère que le port du masque chirurgical n’a qu’un petit effet pour se protéger du Covid-19, mais de nombreux scientifiques pointent ses limites et soulignent qu’elle ne permet pas d’aboutir à une conclusion solide.

(AFP/NXP)

Votre opinion