Actualisé

HistoireLe policier qui escortait Oswald est décédé à 99 ans

Son visage surpris, sous son chapeau clair, est entré dans l'histoire le jour où l'assassin de Kennedy a été abattu. Jim Leavelle est mort jeudi.

par
Michel Pralong
Le 24 novembre 1963, le photographe Bob Jackson prend ce fameux cliché où l'on voit Lee Harvey Oswald grimacer de douleur après que Jack Ruby lui ait tiré dessus. Jim Leavelle, à gauche, était menotté à l'assassin de JFK.

Le 24 novembre 1963, le photographe Bob Jackson prend ce fameux cliché où l'on voit Lee Harvey Oswald grimacer de douleur après que Jack Ruby lui ait tiré dessus. Jim Leavelle, à gauche, était menotté à l'assassin de JFK.

Bob Jackson/Dallas Times Herald/Keystone

Sa mission, ce jour-là, était d'escorter Lee Harvey Oswald, qu'on transférait du commissariat à la prison. Deux jours avant, le 22 novembre 1963, ce dernier avait tué le président John Fitzgerlad Kennedy à Dallas. La police avait reçu des dizaines de menaces de mort contre Oswald. On confie donc à Jim Leavelle, ancien marin qui a survécu à l'attaque japonaise de Pearl Harbor en 1941 et membre de la police de Dallas depuis 13 ans, la tâche de protéger l'assassin de Kennedy.

Pour ce faire, Jim Leavelle s'équipe de deux armes au lieu d'une et menotte son bras gauche au bras droit d'Oswald, rappelle le «Huffington Post». J'ai dit à Lee ce jour-là: «Si quelqu'un te tire dessus, j'espère qu'il sera aussi bon que toi», a-t-il raconté en 2013 au «New York Daily News», faisant référence à la redoutable précision d'Oswald, qui avait vu deux de ses trois tirs toucher le président. Et le prisonnier de lui répondre: «Personne ne me tirera dessus».

Un homme surgit à 11 h 21

Ce 24 novembre, Jim Leavelle escorte donc Oswald dans le garage du commissariat, pour rejoindre le véhicule blindé qui doit l'amener à la prison. La presse a été conviée, afin de constater que l'assassin de Kennedy n'a pas été blessé lors de sa garde à vue et les 12 heures d'interrogatoire qui ont suivi son arrestation. Les marques qu'il porte sur le visage résultent précisément de sa capture musclée dans un cinéma quelques heures après qu'il ait abattu Kennedy puis un policier qui tentait de l'intercepter. Alors que Leavelle et Oswald traversent la foule, un homme surgit, arme au poing et fait feu une seule fois. Il est 11 h 21. Touché, Oswald décédera deux heures plus tard, dans le même hôpital où a succombé Kennedy.

Prix Pullitzer pour cette photo

Jim Leavelle a déclaré par la suite avoir vu le calibre 38 dans la main de Jack Ruby, ce propriétaire de night club qui aurait voulu venger le président. «Je n'ai pas eu le temps de faire quoi que ce soit. J'ai essayé de tirer Oswald par la ceinture pour le mettre derrière moi, mais je n'ai réussi qu'à le faire pivoter et, au lieu de prendre la balle de face, en plein milieu du ventre, elle l'a atteint à environ 10 cm de son nombril. » Bob Jackson, photographe du «Dallas Times Herald» appuie sur le déclencheur juste après que la balle ait touché Oswald. Un cliché qui rentrera dans l'histoire et qui lui vaudra le Prix Pullitzer.

Sur un film qui existe également, on voit ensuite Jim Leavelle tenter d'écarter Ruby, avant que plusieurs policiers ne tombent sur ce dernier. Le lendemain, c'est Leavelle également qui escortera Ruby en prison. Il lui aurait alors dit: «Jack, tu ne nous a pas rendu service en tirant sur Oswald», ce dernier emportant ses secrets dans la tombe. Et Ruby lui aurait répondu: «Tout ce que je voulais, c'était devenir un héros, mais je crois que j'ai tout gâché.» Et quand, en 2013, dans une interview à NBC, on demanda à Jim Leavelle s'il avait le sentiment de ne pas avoir su protéger Oswald, il répondit: «Il est mort n'est-ce pas? Alors oui, j'ai échoué.»

Retraité en 1975

Jim Leavelle a pris sa retraite de la police de Dallas en 1975 et, en 2013, 50 ans après les événements, il a été décoré. Son épouse Taimi, avec qui il était marié depuis 73 ans, est décédée en 2014. Lui est resté vivre dans les environs de Dallas. Cette semaine, il était dans le Colorado pour y passer des vacances lorsqu'il est tombé et s'est fracturé la hanche. Il a survécu à l'opération, mais ne s'est pas rétabli. Il est décédé jeudi 29 août, a annoncé sa fille. Il avait 99 ans et sa vie avait basculé il y a 59 ans.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!