28.11.2014 à 13:34

Etats-UnisLe policier relaxé quitte ses fonctions à Ferguson

Le policier blanc Darren Wilson, qui a tué début août le jeune Afro-Américain Michael Brown à Ferguson, va quitter la police, a indiqué son avocat.

Le policier qui n'est pas poursuivi pour le meurtre du jeune Afro-Américain est actuellement en discussion avec la police de cette banlieue de St-Louis sur les conditions de son départ.

Il est simplement trop dangereux pour Darren Wilson de reprendre ses fonctions, a expliqué son avocat Neil Bruntrager sur CNN. «Le jour où il aurait repris son service quelque chose de terrible lui serait arrivé, à lui ou à quelqu'un travaillant avec lui. Et la dernière chose qu'il veut c'est mettre en danger d'autres agents de police».

La mort de Michael Brown le 9 août avait déclenché des émeutes dans la petite ville de la banlieue de Saint-Louis, qui compte une majorité d'habitants noirs mais où presque tous les policiers sont blancs. Michael Brown n'était pas armé quand il a été tué de plusieurs balles par le policier.

La décision en début de semaine d'un grand jury de ne pas inculper Darren Wilson, qui a toujours affirmé avoir agi en état de légitime défense, a ravivé les tensions et conduit à de nouvelles émeutes. La situation s'est toutefois quelque peu apaisée en milieu de semaine.

Calme à Ferguson

Jeudi, jour de la fête de Thanksgiving, manifestants et forces de l'ordre ont quasiment disparu du centre de Ferguson, où la nuit a été calme. Des soldats de la Garde nationale munis de Humwees étaient postés sur les sites des violences des jours précédents.

Ce retour au calme a permis aux habitants de nettoyer les rues après les violences du début de semaine. Dans la commune voisine de St Charles, environ 75 personnes ont manifesté pacifiquement autour d'un supermarché, avant de se disperser dans le calme sur ordre de la police.

En solidarité avec les parents de Michael Brown, des militants ont invité les familles à poster sur les réseaux sociaux des photos du traditionnel repas de Thanksgiving avec un siège vide, pour représenter l'absence de leur fils.

Interpellations à New York

A travers les Etats-Unis, l'arrivée de l'hiver a également réduit le nombre de rassemblements de protestation contre la décision, rendue lundi par un grand jury, de ne pas inculper le policier blanc qui a abattu en août Michael Brown, un jeune Noir qui n'était pas armé.

A New York, au moins sept personnes ont été interpellées pour «troubles à l'ordre public» durant la traditionnelle parade de Thanksgiving des magasins Macy's à Manhattan. Des militants avaient promis sur les réseaux sociaux de perturber le défilé.

En Californie, 500 personnes environ ont été interpellées lors d'une série d'actions de blocage des routes dans plusieurs grandes villes mardi et mercredi. Quelque 90 personnes encore interpellées ont été relâchées jeudi.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!