Actualisé 27.03.2019 à 19:37

BienneLe pont ferroviaire s'effrite: «Ça m’a fait froid dans le dos»

Un passant a vu un fragment de béton tomber sur la route. Son témoignage a fait réagir les CFF.

von
Vincent Donzé
1 / 4
Rue d'Aarberg, entre le lac et la gare de Bienne, la structure porteuse du pont ferroviaire est qualifiée de saine.

Rue d'Aarberg, entre le lac et la gare de Bienne, la structure porteuse du pont ferroviaire est qualifiée de saine.

Le Matin
Ce matin à 8h35, le trafic n'était pas aussi dense qu'aux heures de pointe sur un tronçon où les piétons ne sont généralement pas très nombreux.

Ce matin à 8h35, le trafic n'était pas aussi dense qu'aux heures de pointe sur un tronçon où les piétons ne sont généralement pas très nombreux.

Le Matin
Les chutes de fragments seraient «plutôt rares» et typiques des ponts mixtes associant béton et métal.

Les chutes de fragments seraient «plutôt rares» et typiques des ponts mixtes associant béton et métal.

Le Matin

Voilà un pont ferroviaire très sollicité, à côté de la gare de Bienne, en direction de Neuchâtel. Sous le trafic ferroviaire, la route est bordée de trottoirs, à la rue d'Aarberg. C'est en passant par là vendredi dernier qu'Enea Fasiolo a vécu une scène qu'il qualifie d'«ahurissante».

«Comme chaque jour, je rentrais chez moi après avoir accompagné ma femme au travail quand, en passant sous le pont à la rue d’Aarberg, j’entends un bruit», témoigne Enea Fasiolo dans «Le Jounal du Jura» et «Biel Bienne».

Froid dans le dos

Un fragment de béton venait de tomber sur la route. «Ça m’a fait froid dans le dos. Une voiture venait de passer», raconte le passant. Selon lui, le pont a l'habitude suinter. «Le Matin» l'a constaté à plusieurs reprises, après la pluie.

Enea Fasiolo a posté des photos sur Facebook en écrivant: «N’attendons pas qu’une catastrophe semblable à celle de Gênes survienne», un ressenti renforcé par son origine italienne.

Expertise réalisée

Responsables de l’ouvrage, les CFF ont réagi. Une expertise a été réalisée mardi. Résultat: il n'y a pas péril en la structure statique. En dépit de l'humidité et de la corrosion visibles à l'oeil nu, la partie porteuse de l’ouvrage est qualifiée de saine. Aucune aggravation n'a été observée depuis la dernière observation annuelle.

Quid de la chute de fragments de béton? Le phénomène serait «plutôt rare» et «typique chez ce genre de pont mixte composé de béton et de métal». Le pont sera toutefois sécurisé pour éviter de nouvelles chutes. Sur chaque ouvrage, les CFF planifient une inspection approfondie tous les six ans.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!