Publié

SuisseSuccession de Lauber: décision le 24 février

Les deux candidats encore en lice pour le poste de procureur général de la Confédération n’ont pas convaincu. Exit donc le Genevois Olivier Jornot et le Fribourgeois Andreas Müller.

La commission judiciaire du Parlement, présidée par Andrea Caroni (PLR/AI), n’a pas été convaincue par les deux candidats en lice.

La commission judiciaire du Parlement, présidée par Andrea Caroni (PLR/AI), n’a pas été convaincue par les deux candidats en lice.

Photo d’archives/Keystone

La commission judiciaire de l’Assemblée fédérale est toujours à la recherche d’un procureur général de la Confédération. Après avoir auditionné les deux candidats en lice, elle a décidé mercredi de remettre le poste au concours. L’élection est reportée au printemps.

A l’issue d’une procédure d’évaluation externe et de la seconde audition, la commission a estimé «qu’aucun des deux candidats ne possédait toutes les qualités personnelles et professionnelles requises pour occuper aujourd’hui ce poste particulièrement exposé», a-t-elle indiqué.

Elle recherche une personne ayant une longue expérience dans une fonction similaire, capable de diriger et présentant toutes les garanties pour rétablir le calme à la tête du Ministère public de la Confédération, agité par de nombreux remous.

Nouvelle mise au concours

Les deux candidats retenus pour la deuxième audition étaient le procureur général genevois Olivier Jornot et le procureur fédéral fribourgeois Andreas Müller. Ils avaient tous les deux confirmé s’être portés candidats à la succession de Michael Lauber.

La commission va organiser une nouvelle mise au concours. L’élection devrait avoir lieu lors de la session de printemps. Dans la foulée, la commission demande aux commissions des affaires juridiques de modifier les bases légales pour relever à 68 ans la limite d’âge pour le poste de procureur général de la Confédération.

La commission judiciaire devrait trancher le 24 février

La décision de ne recommander aucun des deux candidats au poste de procureur général de la Confédération a été prise par une large majorité, a précisé à Keystone-ATS le conseiller aux Etats et président de la commission judiciaire Andrea Caroni (PLR/AR). Celle-ci devrait faire son choix le 24 février.

Les indiscrétions sur la procédure de sélection de la commission judiciaire n’ont pas eu d’influence sur la décision: «Elles n’ont joué aucun rôle», a souligné Andrea Caroni.

La direction du Ministère public de la Confédération est réglée et la vacance actuelle au poste de procureur général n’a pas non plus influencé la commission. «Il s’agit de trouver la bonne personne», a ajouté Andrea Caroni.

Le poste est à nouveau mis au concours jusqu’à début janvier. La sous-commission compétente siège le 20 janvier et la commission judiciaire se réunit une première fois le 10 février. Elle fera vraisemblablement son choix le 24 février, selon Andrea Caroni.

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!