Publié

Catastrophe de BrétignyLe préfet n'exclut pas de trouver d'autres victimes

«On ne peut pas exclure qu'il y ait d'autres victimes» que les six morts dénombrés dans la catastrophe ferroviaire de Brétigny, a déclaré samedi matin le préfet de l'Essonne.

1 / 43
Une photo publiée par la SCNF de l'éclisse qui se serait désolidarisée.

Une photo publiée par la SCNF de l'éclisse qui se serait désolidarisée.

AFP
Une photo publiée par la SCNF de l'éclisse qui se serait désolidarisée.

Une photo publiée par la SCNF de l'éclisse qui se serait désolidarisée.

En conférence de presse, Guillaume Pepy a réaffirmé que le train avait vraisemblablement déraillé à cause d'une éclisse défectueuse.

En conférence de presse, Guillaume Pepy a réaffirmé que le train avait vraisemblablement déraillé à cause d'une éclisse défectueuse.

AFP

Le bilan de six morts «est provisoire», a déclaré Michel Fuzeau. «Nous attendons un engin de levage extrêmement puissant, une grue qui va opérer pour soulever le wagon» qui est couché sur la voie «en passant par dessus la toiture», a-t-il ajouté. «Il va falloir déplacer du mobilier urbain et couper un arbre» pour que la grue entre en action «aujourd'hui».

Un peu plus tôt, la mairie avait déclaré ne pas s'attendre à ce que le bilan s'alourdisse. «A priori, il n'y a plus de victimes sur les voies», avait déclaré Jean-Jacques Lejeune, le directeur de cabinet du maire.

Minute de silence

Une minute de silence sera organisée ce samedi à midi dans toutes les gares et dans tous les trains en France, a annoncé le ministère des Transports. Le ministre Frédéric Cuvillier se rendra à la gare de Lyon à midi pour cet hommage aux victimes du déraillement qui a fait six morts et plusieurs blessés, dont huit dans un état grave.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!