Coronavirus - Le premier cas de variant indien détecté en Suisse
Publié

CoronavirusLe premier cas de variant indien détecté en Suisse

L’Office fédéral de la santé publique a annoncé samedi qu’un premier cas de variant indien du Covid-19 avait été détecté en Suisse.

par
JBA
L’OFSP a annoncé samedi le 1er cas de variant indien sur le sol suisse.

L’OFSP a annoncé samedi le 1er cas de variant indien sur le sol suisse.

20min/Simon Glauser

Selon l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), le variant indien a été introduit par un passager via un aéroport de transit. L’OFSP envisage maintenant de placer l’Inde sur la liste des pays à risque.

On ne sait pas pour l’instant exactement d’où est arrivé le passager. Il n’est pas non plus précisé dans quel canton se trouve la personne infectée. Mercredi, Alain Berset a justifié la décision de ne pas inscrire l’Inde sur la liste des pays à risque en déclarant qu’il n’y a actuellement aucun vol direct entre la Suisse et l’Inde.

En Inde, la situation continue d’empirer: samedi, un nouveau record a été atteint avec 2624 décès en 24 heures, selon les autorités. Le gouvernement central indien fait face à une pénurie d’oxygène pour soigner les cas graves. Plus de 340 000 nouvelles infections ont été signalées samedi en Inde.

Face à la crainte de ce nouveau variant, de nombreux pays ont supprimé les vols avec l’Inde. Le Koweït a annoncé la suspension des vols commerciaux directs en direction et en provenance de l’Inde, s’ajoutant à la liste des pays ayant pris des mesures visant New Delhi. Les Emirats arabes unis ont eux aussi annoncé jeudi la suspension des vols en provenance d’Inde pour au moins dix jours. Les Etats-Unis déconseillent les voyages en Inde, même pour les personnes vaccinées, et le Canada a suspendu pendant 30 jours vendredi les vols en provenance d’Inde et du Pakistan.

En Belgique, vingt étudiants indiens, qui ont transité par l’aéroport de Roissy, ont été testés positifs à ce nouveau variant du Covid-19, a-t-on appris, jeudi 22 avril, de source officielle. Le Royaume-Uni a restreint, lundi, les vols en provenance de l’Inde à ses seuls résidents, après la confirmation de 103 cas de ce variant sur son territoire, et la France a ajouté, mercredi, l’Inde à la liste de pays dont les voyageurs sont soumis à une quarantaine obligatoire.

L’Inde sera placée par l’Allemagne en zone à haut risque à partir de dimanche, a déclaré le ministre allemand de la Santé Jens Spahn dans un entretien samedi. «Pour ne pas mettre en danger notre campagne de vaccination, nous devons nettement réduire le trafic de voyageurs avec l’Inde», a justifié le ministre dans une interview au groupe de médias Funke.

Votre opinion