Reprise de la Super League: le premier entraîneur viré sera…

Publié

FootballReprise du championnat: le premier entraîneur remercié sera…

Ce week-end, la saison de foot reprend ses droits. Trois experts livrent leurs verdicts à l’avance. Deuxième volet de notre série en quatre actes.

par
Daniel Visentini
Nicolas Jacquier
En 2021-2022, c’est le Brésilien de Lugano Abel Braga qui avait le premier entraîneur congédié en Super League.

En 2021-2022, c’est le Brésilien de Lugano Abel Braga qui avait le premier entraîneur congédié en Super League.

Pascal Muller/freshfocus)

Attention, décollage imminent, veuillez vous diriger vers la porte d’embarquement. Le championnat suisse de football, saison 2022-2023 est sur le point de reprendre. Dès vendredi soir pour la Challenge League (cela concerne Lausanne, SLO, Yverdon et Xamax côté romand), samedi et dimanche pour la Super League (avec Servette et Sion).

Il y a bien des questions qui se posent à la veille de la reprise. Nous avons contacté trois experts du ballon rond. Ils ont tous joué le jeu, on retrouve leurs idées ici, chaque jour, jusqu’au coup d’envoi de la nouvelle saison. Aujourd’hui: qui sera le premier entraîneur remercié?

En Super League

Michel Pont (ex-entraîneur adjoint de l’équipe de Suisse)

«C’est une question à la con, je tiens à le préciser, mais je vais y répondre (rires)! Je dois dire que je peux me faire un peu de souci pour Mattia Croci-Torti. Son parcours a été remarquable avec Lugano la saison dernière, mais je me demande s’il pourra maintenir la même dynamique. L’euphorie, c’est bien, cela permet d’aller très vite en haut. Mais malheureusement, quand elle s’estompe, on va vite vers le bas aussi.»

Gabet Chapuisat (consultant Blue Sport)

Gabet Chapuisat.

Gabet Chapuisat.

PATRICK MARTIN/24HEURES

«Alors qu’il se retrouve au volant d’une F1, Raphaël Wicky ne devra pas manquer les premiers virages avec YB. Il lui faudra convaincre les sceptiques. Beaucoup l’attendent au coin du bois. Il n’aura pas le droit de se rater.»

Eddy Barea (ex-joueur de Servette, Lugano et Xamax)

«Je vais dire Paolo Tramezzani. Parce qu’il est à Sion et que Constantin est celui qui dégaine le plus vite dans le Far West du foot. Aussi parce qu’il a déjà été viré deux fois, je ne rappellerai pas le dicton. Enfin parce que Sion a dégraissé son effectif et que le départ de l’entraîneur pourrait bien être la dernière étape du processus.»

En Challenge League

Michel Pont

Michel Pont.

Michel Pont.

Eric Lafargue

«Je pense à David Sesa. Il vient de reprendre Bellinzone et j’ai l’impression que ce n’est pas simple là-bas, notamment avec un mélange des genres à la direction du club. Une situation complexe dont Sesa pourrait faire les frais étant donné les circonstances.»

Gabet Chapuisat

«Ludovic Magnin, compte tenu des moyens investis par Ineos pour retrouver la Super League, pourrait être en danger à Lausanne si les résultats devaient ne pas suivre.»

Eddy Barea

Eddy Barea.

Eddy Barea.

Capture Youtube.

«Le premier en danger pourrait être Brunello Iacopetta. Je ne vois pas beaucoup de dynamique à Wil, je ne suis même pas sûr que le club soit stable.»

A lire jeudi: quelle sera l’équipe surprise?

Ton opinion