Hockey sur glace – La première victoire de Jan Cadieux
Publié

Hockey sur glaceLa première victoire de Jan Cadieux

Les Servettiens se sont imposés 3 à 2 à Ambri samedi soir, grâce notamment à leurs leaders.

par
Christian Maillard
(Ambri)
Sami Vatanen se heurte au portier d’Ambri Damiano Ciaccio.

Sami Vatanen se heurte au portier d’Ambri Damiano Ciaccio.

Michela Locatelli/freshfocus

Un pèlerinage dans la Léventine n’est pas forcément le meilleur des remèdes quand on est mal en point(s) ou convalescent, même si Jan Cadieux estimait la veille qu’après une défaite «crève-coeur» face à Zoug, il fallait tout de suite soigner le mal en enchaînant directement avec une deuxième rencontre.

Les Genevois, qui avaient laissé Daniel Winnik au repos (pour donner du temps de jeu à Sami Vatanen), ont d’emblée montré de belles intentions dans cette nouvelle patinoire qu’ils découvraient. Après un premier tiers équilibré, c’est lors de la deuxième période que la rencontre s’est emballée avec des Tessinois indisciplinés.

Le public mécontent

Alors que le public tessinois a commencé à siffler et lancer des projectiles, fâché contre les arbitres, le visiteur, qui s’est retrouvé durant 1’32’’ à 5 contre 3, a fini par en profiter grâce à l’inévitable Henrik Tömmernes (24e).
Ce sont finalement deux cadeaux, deux erreurs de Simon Le Coultre et de Marco Maurer, qui ont permis à Ambri de revenir et de passer l’épaule, une première fois devant Inti Pestoni (30e) puis devant Brandon McMillian (36e). Dans un débat devenu très nerveux, on a bien failli revivre la fin houleuse qui avait ponctué le dernier voyage des Servettiens à la Valascia avec des bagarres et cinq pénalités de match.

Mais si on en était venu aux mains à la fin du deuxième tiers, tout le monde s’est ensuite calmé dans l'ultime période où GE Servette a mis beaucoup cette fois-ci son excès d' adrénaline sur la glace pour égaliser, une fois encore grâce à son jeu de puissance. C’est Valtteri Filppula, servi par l’inévitable Tömmernes, qui a rallumé la flamme. Déjà auteur de deux buts la veille face au champion de Suisse, c’est Marc-Antoine Pouliot qui a finalement offert la victoire à des Genevois qui vont du coup beaucoup mieux.

Ambri - GE Servette 2-3 (0-0 2-1 0-2)

Gottardo Arena. 6616 spectateurs.

Arbitres: MM. Lemelin, Staudenmann; Progin et Duarte.

Buts: 24e Tömmernes (Vatanen/5 c 4) 0-1, 30e Pestoni (4 c 4) 1-1, 36e McMillian (Grassi) 2-1, 51e Filppula (Tömmernes/5 c 4) 2-2, 56e Pouliot 2-3.

Ambri-Piotta: Ciaccio; Z. Dotti, I. Dotti; Hietanen, Burren; Fohrler, Fischer; Hächler;Trisconi, Kostner, Bianchi; Kozun, Regin, Zwerger; Bürgler, Heim, Kneubühler; Pestoni, Grassi, McMillan; Incir. Coach: Luca Cereda.

GE Servette: Zurkirchen; Karrer,Tömmernes; Vatanen, Le Coultre; Jacquemet, Maurer; Völlmin, Smons; Smirnovs, Filppula, Vermin; Pouliot, Richard, Vouillamoz; Moy, Jooris, Patry; Antonietti, Berthon, Riat. Coach: Jan Cadieux.

Pénalités: 9 x 2’ contre Ambri-Piotta; 4 x 2’ contre GE Servette.

Notes: GE Servette sans Descloux, Rod, Mercier, Tanner, Miranda, Cavalleri (blessés), Shiyanov, Winnik (surnuméraires), Nils Sejejs ni Nauris Sejejs (Swiss League). Elias Bianchi dispute son 500e match avec Ambri. Temps-mort: Ambri (57’21’’). Ambri sort son gardien (58’03’’) au profit d’un sixième joueur de champ.

Votre opinion