États-Unis - Le prénom Donald plus impopulaire que jamais
Publié

États-UnisLe prénom Donald plus impopulaire que jamais

En 2020, 444 enfants seulement ont été nommés ainsi dans le pays, soit au 610e rang de la liste, le plus mauvais classement de l’histoire.

par
Michel Pralong
Les Donald se font de plus en plus rares aux États-Unis. À cause de Trump?

Les Donald se font de plus en plus rares aux États-Unis. À cause de Trump?

AFP

Il y a des prénoms qui se démodent d’eux-mêmes, d’autres à cause de personnalités qui le portent. La chute au classement de l’Administration de la sécurité sociale américaine de «Donald» semble liée à Trump. Ce prénom était en effet très populaire en 1934, où il était 6e du classement avec 30 408 garçons prénommés ainsi cette année-là (et même 110 filles), selon le HuffPost. Une popularité toujours vivace en 1947, année de naissance du futur président des États-Unis, puisqu’il était 13e du classement avec plus de 26 000 bébés, dont le fils Trump, nommés ainsi.

Il n’a pas toutefois pas fallu attendre que le milliardaire se lance dans la course à la présidence pour que le prénom passe de mode. En 2000, il avait chuté à la 217e place du classement, avec seulement 444 nouveau-nés prénommés Donald. Puis il a perdu des places presque chaque année. Reste qu’en 2017, date d’entrée en fonction de Trump, on a observé un léger sursaut, le prénom gagnant 4 places, passant de la 489e à la 485e. Mais cela a vite replongé pour passer à la 524e place en 208, 555e en 2019 et, record historique depuis la création de la liste en 1880, 610e en 2020!

2017: année Melania

L’année dernière, 444 bébés américains ont reçu ce prénom, soit 0,024% des garçons nés en 2020. Il faut tout de même avouer que les présidents républicains ont souvent des prénoms un peu désuets, comme Ronald, George ou Richard. Alors que les démocrates s’en tirent mieux avec William (surnommé Bill) Clinton et Biden, puisque si Joe est mal classé en 2020 (733e), son vrai prénom, Joseph est 26e. Exception pour Barack Obama, dont l’exotisme du prénom l’empêche d’entrer dans les 1000 plus populaires.

À noter également que Melania n’a fait son apparition qu’une fois dans la liste, en 2017 (933e), quand Melania Trump est entrée à la Maison-Blanche. Celui de Jill (Biden), n’y figure qu’une fois, en 2000 (988e), mais y sera peut-être à nouveau en 2021. Suspense.

Votre opinion