Publié

ControverseLe président de l'EPFL défend Human Brain Project

Pour le président de l'Ecole Polytechnique de Lausanne Patrick Aebischer, les premiers sceptiques envers le Human Brain Project «font maintenant boule de neige».

par
Célia Héron
Patrick Aebischer, président de l'EPFL.

Patrick Aebischer, président de l'EPFL.

Keystone

Le Human Brain Project (HBP), projet scientifique majeur de recherche sur le cerveau financé par l'Union Européenne et dirigé par l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, n'a jamais autant été sous le feu des projecteurs.

Votre opinion