Publié

footLe président de la Conmebol Nicolas Leoz va quitter son poste

Le président de la Confédération Sud-américaine de Football (Conmebol), le Paraguayen Nicolas Leoz, a annoncé mardi qu'il allait quitter fin avril la tête de la Conmebol et qu'il renonçait d'ores et déjà à son poste de membre du Comité Exécutif de la Fifa.

La démission de Nicolas Leoz est due à des recommandations de ses médecins lui interdisant désormais de poursuivre ses voyages à l'étranger. "Je me sens très bien mentalement. Le problème est physique. Les voyages étaient déjà un problème. Je suis à un âge où je dois faire de la place aux plus jeunes", a déclaré au cours d'une conférence de presse M. Leoz, qui avait subi une opération du coeur en novembre 2012 à Sao Paulo. Le Paraguayen de 84 ans qui dirige la Conmebol depuis 27 ans, ayant été élu en 1986, va donc abandonner son mandat à la tête de cette instance ainsi qu'au sein du Comité Exécutif de la Fifa et du Comité d'organisation du Mondial-2014. Dans un communiqué diffusé mardi, la Fifa l'avait devancé, indiquant avoir été informé par un courrier de l'intéressé. Toute démission de la présidence du Conmebol devant être validée au cours d'une réunion à laquelle assistent les dix présidents des fédérations sud-américaines membres, M. Leoz les a convoqués pour le 30 avril. Le remplaçant de M. Leoz au Comité Exécutif de la Fifa doit quant à lui être désigné au plus vite par la Conmebol et représentera la Confédération sud-américaine jusqu'au terme initialement prévu de son mandat. Le nom de M. Leoz a été mêlé à plusieurs affaires de corruption dans le passé, notamment en 2010 lorsque la BBC l'avait accusé d'avoir reçu des pots de vin lors de l'attribution des droits TV de la Coupe du monde durant les années 1990. hro/cd/smr/el

(AFP)

Ton opinion