06.12.2014 à 13:01

Le prince Albert II docteur honoris causa de l'Uni de Berne

Titre honorifique

«De par sa position sociale, le prince Albert s'engage en faveur de la science», estime l'institution.

Keystone

Le prince Albert II de Monaco a reçu samedi en personne le titre de docteur honoris causa de l'Université de Berne. Le sénat et la direction de l'établissement l'ont notamment distingué pour son soutien de longue date à la recherche scientifique.

De par sa position sociale, le prince Albert s'engage en faveur de la science, écrit l'Université de Berne à l'occasion de son Dies academicus 2014. Le souverain a un intérêt particulier pour les sciences du climat.

Dans ce domaine, le prince est particulièrement lié à l'Université de Berne: en 2008, il avait soutenu, par l'intermédiaire de sa fondation, un projet de recherche sur le climat à hauteur de 250'000 francs.

Autres remises de prix

L'Université de Berne a attribué huit titres de docteur honoris causa lors de son Dies academicus. Parmi eux, figure Rudolf Stämpfli, président du conseil d'administration de la compagnie ferroviaire du BLS. L'homme est un entrepreneur «exceptionnel», qui a fortement influencé la politique économique suisse des 20 dernières années, écrit l'établissement bernois.

Le prix Hans-Sigrist, doté de 100'000 francs, est cette année attribué à la professeure d'histoire Jennifer Klein. Active à l'Université de Yale, elle s'engage fortement dans les questions sociopolitiques actuelles.

Avec ses recherches sur la construction de la sécurité sociale et sur l'histoire du «care work», Mme Klein réunit brillamment l'histoire sociale, économique, politique et de genre, écrit encore l'université. Ses travaux permettent de représenter l'histoire de l'Etat-providence sous un jour nouveau.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!