Le prince Andrew sur le point de vendre son chalet de Verbier
Publié

ValaisLe prince Andrew sur le point de vendre son chalet de Verbier

Poursuivi parce qu’il n’avait pas fini de payer la demeure à l’ancienne propriétaire, le fils de la reine aurait trouvé un acheteur. Il pourra ainsi rembourser sa dette.

par
Michel Pralong avec AFP
Le chalet Helora à Verbier, avec ses sept chambres et sa piscine intérieure.

Le chalet Helora à Verbier, avec ses sept chambres et sa piscine intérieure.

AFP

Le prince Andrew serait sur le point de vendre son luxueux chalet Helora, à Verbier (VS), selon la presse britannique. Il l’avait acheté avec son ex-épouse Sarah Ferguson en 2014 à la Française Isabelle de Rouvre pour un montant de 22 millions de francs. Mais tout n’avait pas été payé immédiatement et un dernier montant de 6 millions qui aurait dû être versé fin 2019 n’a pas été effectué.

L’ancienne propriétaire a donc intenté une action auprès de l’office des poursuites. En 2020, le duc d’York qui fait face à des problèmes d’argent et qui a renoncé à ses fonctions publiques royales suite à son implication dans l’affaire Epstein, avait décidé de se séparer en urgence de ce chalet, mais sans y parvenir.

Poursuites abandonnées

Il semble donc que ce soit bientôt le cas, selon des informations du «Sunday Times» relayées par le «Daily Mail». Un accord aurait en effet été conclu entre le prince et l’ancienne propriétaire afin que celle-ci abandonne ses poursuites au vu de l’imminence de la vente. Le chalet de sept chambres avec piscine intérieure, qui se loue jusqu’à 28 000 francs la semaine, aurait trouvé preneur pour une somme même un peu supérieure à son prix d’achat de 2014. Les York pourraient ainsi rembourser les quelque 8 millions (avec les intérêts) qu’ils doivent à Isabelle de Rouvre.

Contactés, l’Office du tourisme de Verbier et la commune nous disent n’avoir aucune information sur cette vente.

L’achat du chalet par le prince et son ex-femme avait soulevé des questions en Grande-Bretagne, le duc d’York n’étant pas censé avoir une telle fortune. Selon le «Daily Mail», cet achat aurait finalement été rendu possible grâce à une hypothèque et un financement privé de la reine en tant qu’«investissement familial à long terme». En vendant ce chalet, Andrew n’aurait plus aucune propriété à lui.

Depuis qu’il est mêlé à l’affaire Epstein, le prince Andrew n’apparaît presque plus en public. L’une des dernières fut lors des funérailles de son père, le prince Philip.

Depuis qu’il est mêlé à l’affaire Epstein, le prince Andrew n’apparaît presque plus en public. L’une des dernières fut lors des funérailles de son père, le prince Philip.

AFP

Visé par une plainte dans l’affaire Epstein

Le prince Andrew a en outre reconnu vendredi qu’il était désormais visé par une procédure officielle dans le cadre de l’enquête sur les crimes sexuels du financier américain mort en prison Jeffrey Epstein, selon un document de la justice américaine. Le deuxième fils de la reine Elizabeth a été accusé publiquement d’agressions sexuelles par une Américaine, Virginia Giuffre, qui a déposé une plainte devant le Tribunal fédéral de Manhattan pour des faits qui se seraient produits il y a plus de 20 ans quand elle était mineure.

Cette plainte, datée du 9 août, avait été officiellement remise le 27 août au domicile royal de Windsor, en l’absence du prince Andrew, mais il en contestait depuis dix jours la remise et la notification officielles. D’après des documents judiciaires consultés vendredi par l’AFP, le duc d’York a finalement accepté le fait que la plainte lui avait été effectivement et officiellement remise. Ses avocats et son accusatrice sont convenus que cette notification de plainte remontait au 21 septembre (et non plus au 27 août). Le prince Andrew, âgé de 61 ans, a jusqu’au 29 octobre pour y répondre.

Accusé d’une triple agression

Selon la plainte de Virginia Giuffre, il était «l’un des hommes puissants» à qui elle avait été «remise dans un but sexuel» quand elle fut la victime entre 2000 et 2002, à partir de 16 ans, du vaste trafic sexuel pour lequel le financier Jeffrey Epstein a été inculpé et incarcéré, avant de se donner la mort dans une prison de Manhattan, à l’été 2019.

Le prince Andrew, qui rejette «catégoriquement» ces accusations, est soupçonné d’avoir «agressé sexuellement» Virginia Giuffre à trois reprises: à Londres chez une très proche de Jeffrey Epstein, Ghislaine Maxwell, et dans les propriétés de l’homme d’affaires à New York et dans les îles Vierges.

Votre opinion