25.07.2020 à 18:14

France

Le prince danois Joachim opéré au cerveau à Toulouse

Le fils cadet de la reine Margrethe II se trouve dans un état «stable» après s’être fait enlever un caillot sanguin au cerveau vendredi soir dans un hôpital au sud-ouest de la France.

Le prince Joachim (R) et son épouse, la princesse Marie de Danemark look à Paris en septembre 2019.

Le prince Joachim (R) et son épouse, la princesse Marie de Danemark look à Paris en septembre 2019.

AFP

Le prince danois Joachim, fils cadet de la reine Margrethe II, a été opéré avec succès d’un caillot sanguin au cerveau à l’hôpital de Toulouse dans le sud-ouest de la France. Son état est «stable», a annoncé samedi soir la Cour royale.

Joachim de Danemark, 51 ans, «a été admis tard vendredi soir au Centre hospitalier régional de Toulouse. Le prince a été immédiatement opéré d’un caillot sanguin au cerveau et l’opération a été un succès», écrit la cour danoise dans un communiqué.

«L’état de son altesse royale aujourd’hui est stable» et son épouse d’origine française, la princesse Marie, est à ses côtés, précise la cour. «C’est le souhait de sa majesté la Reine que la famille soit au calme durant l’hospitalisation», ajoute-t-elle encore.

Colonel de réserve

Joachim, dont le père Henrik de Danemark était également d’origine française, est le frère cadet du prince héritier Frederik, 52 ans, appelé à succéder à sa mère, âgée de 80 ans. Remarié, il a deux fils de sa première union.

Colonel de réserve, il vient de passer une année de formation à Paris au Centre des Hautes études militaires (CHEM) et à l’Institut des Hautes études de la Défense nationale (IHEDN) à l’École militaire. Il doit débuter à la rentrée comme attaché de défense à l’ambassade du Danemark à Paris.

En raison de la naissance des quatre enfants de son grand frère, il a été progressivement rétrogradé au sixième rang dans l'ordre de succession au trône.

Le prince et sa famille se trouvaient dans la région où la famille royale danoise possède le château de Cayx, propriété viticole dans le Lot.

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!