04.07.2020 à 11:08

«Le privilège blanc a joué un rôle important dans ma carrière»

Cinéma

Star de la série «Girls», Lena Dunham a reconnu que le «privilège blanc» l'avait beaucoup aidé à se faire une place à Hollywood.

par
LeMatin.ch/CoverMedia
«Ma carrière a décollé à un jeune âge avec une relative facilité, facilité que je ne pouvais pas reconnaître parce que je ne savais pas non plus ce qu'était ce privilège» a déclaré l'actrice sur Twitter.

«Ma carrière a décollé à un jeune âge avec une relative facilité, facilité que je ne pouvais pas reconnaître parce que je ne savais pas non plus ce qu'était ce privilège» a déclaré l'actrice sur Twitter.

Keystone

Lena Dunham a admis qu'elle devait son succès en grande partie au «privilège blanc». Elle a pris la parole sur Twitter après qu'un tweet y a dénoncé la facilité avec laquelle HBO a accepté de produire sa série «Girls».

L'actrice de 34 ans a découvert que son nom faisait le tour de Twitter suite à un tweet du «Hollywood Reporter» dans lequel on pouvait lire : «@LenaDunham avait 23 ans lorsqu'elle a vendu #Girls à HBO avec un pitch d'une page et demie, sans personnage ni intrigue.»

Le post a ensuite été retweeté par de nombreux cinéastes et acteurs issus de minorités, qui ont comparé leurs propres expériences dans le milieu à celles de l'actrice et scénariste.

En réaction, celle-ci a à son tour adressé la controverse sur Twitter:

«Chaque fois que je découvre que mon nom est dans les tendances, je dois immédiatement vérifier si je suis vivante, a-t-elle commencé. Ensuite, j'essaie de voir s'il y a un dialogue constructif à avoir sur Twitter. Souvent il n'y en a pas, mais aujourd'hui il y en avait vraiment. En fait, ce n'était pas un dialogue, c'est juste moi qui conviens que le système hollywoodien est truqué en faveur des blancs et que ma carrière a décollé à un jeune âge avec une relative facilité, facilité que je ne pouvais pas reconnaître parce que je ne savais pas non plus ce qu'était ce privilège».

«Les 10 dernières années ont été une série de leçons, a-t-elle poursuivi. La leçon d'aujourd'hui ? Asseyez-vous. Taisez-vous, à moins que ce ne soit pour plaider en faveur du changement pour les Noirs. Écoutez. Produisez votre art en privé pendant un certain temps, personne n'a besoin de votre livre en ce moment, madame. Accordez réparations à grande échelle, stoppez le financement de la police, rincez et recommencez».

Le sujet de l'inégalité raciale a été largement débattu ces dernières semaines après la mort de George Floyd aux mains de policiers de Minneapolis, ce qui a déclenché des manifestations de Black Lives Matter dans le monde entier.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!