Publié

Canton de VaudLe prix de l’eau potable va baisser à Lausanne

La baisse des prix de l’eau à Lausanne concerne les ménages mais aussi toutes les autres catégories, notamment les maraîchers, les hôpitaux et les EMS.

La baisse des prix de l’eau à Lausanne a été négociée avec le Surveillant des prix.

La baisse des prix de l’eau à Lausanne a été négociée avec le Surveillant des prix.

KEYSTONE

Le prix de l’eau potable va baisser à Lausanne dès le 1er janvier. Le tarif va reculer de 9 centimes par m3 et ainsi passer de 1,92 à 1.83 franc. La baisse a été négociée avec le Surveillant des prix. Elle concerne l’ensemble des 18 communes de l’agglomération lausannoise, soit près de 248’000 habitants.

«Nous avions proposé une baisse de six centimes. Le Surveillant des Prix nous a incités à baisser davantage», a expliqué mercredi à Keystone-ATS le municipal lausannois Pierre-Antoine Hildbrand.

Pour rappel, le prix de l’eau est une taxe et tous les Services de l’eau doivent soumettre leurs tarifs à l’autorité fédérale. Le Surveillant des prix émet une recommandation, dont les communes peuvent s’écarter mais elles doivent alors le faire savoir.

Aussi dans 18 communes

En l’espèce, les deux parties se sont entendues pour l’an prochain mais les discussions vont se poursuivre sur les tarifs de 2022 pour étudier l’éventualité d’une nouvelle baisse. «Il y a des éléments techniques que nous évaluons différemment, comme les investissements à venir», a expliqué M. Hildbrand.

Le service des eaux lausannois doit faire face à plusieurs défis comme la sécurisation de l’approvisionnement, le renouvellement régulier des réseaux et le projet de nouvelle usine à Saint-Sulpice (VD), un investissement de l’ordre de 82 millions de francs. A cela s’ajoute la lutte contre les micropolluants, dont le chlorothalonil.

D’une manière générale, les tarifs lausannois s’avèrent plutôt élevés. «Avec cette baisse, Lausanne, qui est au-dessus de la moyenne suisse, s’en rapproche», a précisé le municipal.

La baisse concerne les ménages mais aussi toutes les autres catégories, notamment les maraîchers, les hôpitaux et les EMS. Elle s’applique dans 18 communes, dont Lausanne, Renens et Epalinges.

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
5 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Major Davel

02.12.2020 à 16:08

Comment croire une municipalité dont les membres mentent et volent. Les prix de l'électricité baissent aussi ?

Vertu Ose

02.12.2020 à 15:29

Merci de cette bonne nouvelle, elle est à souligner ! En espérant que cela ne sera pas compensé ailleurs toutefois.

Cricri07.

02.12.2020 à 14:23

Ils ont de la chance les vaudois à Neuchâtel des décisions comme ça c'est impossible... Ce canton a le titre du canton le plus voleur...