Livres: Le prix Nobel de littérature fait des heureux à Lausanne

Actualisé

LivresLe prix Nobel de littérature fait des heureux à Lausanne

Les livres de la Polonaise Olga Tokarczuk sont publiés en français par les éditions Noir sur Blanc, qui s'attendent à voir les ventes s'envoler.

lematin.ch
par
lematin.ch
La Nobel de littérature 2018, Olga Tokarczuk est publiée en français et en polonais par des maisons d'éditions de la Suissesse Vera Michalski.

La Nobel de littérature 2018, Olga Tokarczuk est publiée en français et en polonais par des maisons d'éditions de la Suissesse Vera Michalski.

AFP

Dans son pays, la Pologne, Olga Tokarczuk est extrêmement connue et ses ouvrages sont des best-sellers vendus à des centaines de milliers d'exemplaires. Celle qui vient de recevoir le prix Nobel 2018 (qui n'avait pu être attribué l'an dernier) est également traduite en plus de 25 langues, dont le français. Et ce sont les éditions lausannoises Noir sur Blanc qui ont publié ses quatre derniers ouvrages. Et qui ont un recueil de nouvelles en préparation.

Pourquoi publier cette auteure? Tout simplement parce que Noir sur Blanc fait partie d'une holding lausannoise (Libella), présidée par Vera Michalski de Montricher (VD) et qui regroupe plusieurs maisons d'édition. Dont WL en Pologne, qui publie les ouvrages d'Olga Tokarczuk en polonais. Normal donc de retrouver la traduction française chez Noir sur Blanc.

L'éditeur lausannois a à son catalogue «Récits ultimes», en 2007, trois récits de femmes qui couvrent 60 ans d'histoire polonaise; «Les Pérégrins» en 2010, un recueil de textes sur le nomadisme moderne; «Sur les ossements des morts» en 2012, un polar écologiste et «Les livres de Jakób» en 2018, un roman historique sur Jakób Frank, qui se prétendait messie.

Les stocks en français sont prêts

Noir sur Blanc nous précise que ces livres se vendent bien en français pour de la littérature de l'Est, à quelques milliers d'exemplaires, notamment pour «Les Livres de Jakób», qui a connu le plus du succès. Mais cela reste évidemment loin des chiffres des plus gros succès de la littérature anglo-saxonne traduite. Les lecteurs francophones pourraient toutefois vouloir connaître ce nouveau Nobel. «Pas seulement eux, car l'avantage de ce prix est qu'il est universel», nous dit Vera Michalski, extrêmement heureuse de la consécration de la Polonaise. Les ventes d'Olga Tokarczuck devraient donc fortement augmenter dans le monde entier, «même si l'impact sur les ouvrages en français est difficile à estimer». Comme son nom circulait depuis 2 ans parmi les favorites du Nobel, les éditions Noir sur Blanc ont déjà vérifié l'état de leurs stocks au cas où, sans savoir si cela sera suffisant.

«Olga Tokarczuk travaille actuellement sur un long livre qui se déroule en Silésie, nous précise encore Vera Michalski. Mais son prix Nobel risque de lui faire prendre un peu de retard.»

Michel Pralong

Ton opinion