Suisse: Le PS dit non à l'initiative «No Billag»

Publié

SuisseLe PS dit non à l'initiative «No Billag»

Le comité directeur du parti socialiste suisse invite les citoyens à rejeter l'initiative le 4 mars prochain.

Le Parti socialiste suisse estime qu'une offre similaire à celle de la SSR coûterait plus cher si elle était fournie par des privés.

Le Parti socialiste suisse estime qu'une offre similaire à celle de la SSR coûterait plus cher si elle était fournie par des privés.

Keystone

Le Parti socialiste dit «NON à la destruction du paysage médiatique suisse» et recommande de rejeter, le 4 mars, l'initiative «No Billag». Le 4e pouvoir, incluant une offre radio/TV diversifiée et indépendante, ne peut être ainsi rayé de notre démocratie, écrit le PS vendredi dans un communiqué.

En cas d'acceptation de l'initiative, ce n'est pas que la SSR qui serait touchée, mais 35 stations de radio ou télévision locales et régionales, argumente le comité directeur du parti.

Si «No Billag» étaient accepté, les riches et les puissants joueraient au Monopoly avec les médias, le commerce prévaudrait sur la qualité et les régions perdraient de leur diversité. Sans compter qu'une offre similaire à celle de la SSR actuellement coûterait beaucoup plus cher si elle était fournie par des privés.

Cette recommandation de vote du comité directeur du parti reflète la position officielle et définitive du PS, précise-t-il. La prochaine assemblée des délégués n'aura en effet lieu que le 24 février, soit une semaine avant la votation.

(ats)

Ton opinion