Politique: Le PS français se dote d'une direction collégiale
Publié

PolitiqueLe PS français se dote d'une direction collégiale

Après sa débâcle à la présidentielle et aux législatives, le Parti socialiste a choisi 28 membres pour remplacer son premier secrétaire.

Les membres su PS arrivant à la réunion.

Les membres su PS arrivant à la réunion.

AFP

Le Parti socialiste français, en pleine remise en question après sa débâcle à la présidentielle et aux législatives, s'est doté samedi d'une direction collégiale de 28 membres. Celle-ci doit remplacer son premier secrétaire démissionnaire.

Cette nouvelle équipe, qui comprend des représentants des diverses sensibilités, sera organisée autour d'un noyau de 16 personnes, huit hommes et huit femmes, a décidé le parti réuni en Conseil national.

Les têtes d'affiche ont cédé la place à la génération montante, dont les anciens ministres Laurence Rossignol (Famille) et Matthias Fekl (Intérieur).

Le patron du PS Jean-Christophe Cambadélis avait annoncé son départ mi-juin, au soir du second tour des élections législatives qui s'étaient soldées par une véritable déroute, avec seulement une trentaine de députés socialistes élus à l'Assemblée nationale, sur 577 sièges.

Refondation idéologique

Chassé de la présidence après le quinquennat de François Hollande, pris en étau entre le mouvement centriste fondé par Emmanuel Macron et le parti de gauche radicale la France insoumise, mené par Jean-Luc Mélenchon, le Parti socialiste entend s'engager dans une refondation idéologique.

«Politiquement, il y a un espace entre le social-libéralisme et une forme de gauchisme, sans que cela ne soit le retour à la social-démocratie telle que nous l'avons connue», a jugé la maire de Nantes, Johanna Rolland.

«Il faut vraiment que ce soit le début d'un nouveau cycle, avec de nouvelles idées et de nouvelles personnes», a estimé l'ancien ministre Matthias Fekl, appelant à un «travail de fond».

Il reviendra à cette direction collégiale de fixer les prochains grands rendez-vous du parti, congrès ou «assises», sans doute début 2018.

(ats)

Votre opinion