Pandémie - Le PS réclame le retour des mesures strictes et des tests gratuits
Publié

PandémieLe PS réclame le retour des mesures strictes et des tests gratuits

Le parti socialiste demande au Conseil fédéral de reprendre les choses en main sur le front du Covid et d’agir le plus vite possible pour lutter contre la pandémie. Il plaide aussi pour le retour du télétravail obligatoire.

par
Christine Talos
Le PS réclame le dépistage systématique dans les écoles et les entreprises.

Le PS réclame le dépistage systématique dans les écoles et les entreprises.

20min/Vanessa Lam

Face à la hausse du nombre de cas de coronavirus et l’arrivée du nouveau variant Omicron, le parti socialiste veut que Berne prenne des mesures strictes le plus vite possible. Il réclame le retour au télétravail obligatoire, la réintroduction des tests gratuits, le retour du masque à l’intérieur des bâtiments et même lors d’événements qui requièrent le pass sanitaire. Il veut aussi que le certificat soit obligatoire pour visiter des proches à l’hôpital ou en EMS. Il réclame encore le dépistage systématique dans les écoles et les entreprises. Enfin, il veut aussi à nouveau limiter les grandes manifestations et rendre le test obligatoire pour tous les participants.

«Le coronavirus se propage à nouveau rapidement et il est urgent de protéger la population. Le Conseil fédéral doit réagir rapidement et reprendre les choses en main afin d’éviter que des mesures plus sévères doivent être mises en place», exige le PS dans un communiqué lundi. «Le net oui de dimanche à la loi Covid a montré qu’une grande majorité de la population soutient les mesures de lutte contre la pandémie», estime-t-il.

«Les autorités et l’administration doivent agir immédiatement», estime le coprésident du PS Suisse Cédric Wermuth. «Ce n’est qu’ainsi que nous pourrons éviter des mesures sévères telles qu’une nouvelle fermeture des restaurants, un durcissement des règles pour obtenir un certificat ou un confinement généralisé», ajoute-t-il.

À ce sujet, le PS se dit ouvert à d’éventuelles mesures supplémentaires si les experts de la Confédération devaient arriver à la conclusion qu’elles sont inévitables pour lutter contre la pandémie, précise-t-il encore. Le parti rejettera aussi toutes les propositions visant à limiter la marge de manœuvre du Conseil fédéral et des cantons lors des débats au Parlement durant la session d’hiver.

À noter qu’après la votation de dimanche, certains parlementaires envisagent désormais l’introduction de la règle des 2G en Suisse. Celle-ci consisterait à délivrer le pass sanitaire uniquement aux personnes vaccinées ou guéries. Un test ne donnerait plus accès au certificat Covid.

Votre opinion

17 commentaires