Oups - Le radar britannique le plus rentable était déréglé
Publié

OupsLe radar britannique le plus rentable était déréglé

L’appareil qui flashait jusqu’à 70 fois par jour et a rapporté plus de 6 millions de francs en trois ans était en fait défectueux: des automobilistes demandent à être remboursés.

par
Michel Pralong
Le radar disposé sur une zone à 30 miles à l’heure à Southampton a parfois doublé la vitesse réelle des automobilistes.

Le radar disposé sur une zone à 30 miles à l’heure à Southampton a parfois doublé la vitesse réelle des automobilistes.

Google Maps

Pour la Municipalité de Southampton (GB), cela avait tout de la bonne affaire. Le radar qu’elle avait installé sur une route limitée à 30 miles à l’heure (50 km/h) est celui qui a distribué le plus d’amendes du pays: 51 049 entre 2015 et 2017. À ses meilleurs jours, il flashait jusqu’à 70 fois! Et comme l’amende minimale sur ce tronçon était fixée à 100 livres sterling, il a donc rapporté plus de 5 millions de livres, soit plus de 6,3 millions de francs suisses en trois ans.

Sauf que la police du Hampshire vient de communiquer qu’il y avait en fait comme un petit défaut, écrit le «Daily Mail». Deux conducteurs sont en effet parvenus à prouver qu’ils avaient été flashés à tort. L’un d’eux a reçu une amende et une menace de poursuite pour avoir roulé sur ce tronçon avec son camping-car à plus de 50 mph. Mais grâce aux images de sa caméra sur son tableau de bord, il a pu démontrer à la police que, à ce moment-là, il roulait deux fois moins vite, à 25 mph. Son amende a été annulée. «Si j’avais été dans une voiture de location ou une voiture de service, je n’aurais pas eu la preuve de rouler à 25 mph, j’aurais dû payer l’amende et cela aurait pu finir par me conduire au tribunal. Je me demande combien d’autres personnes ont été dans une situation similaire avec ce radar», a-t-il dit.

Un problème avec les véhicules hauts

La police a confirmé avoir annulé une autre procédure pour pareille raison. En fait, il semblerait que le radar, qui flashait les véhicules par-derrière, se trompait surtout avec les fourgonnettes, les camping-cars, les camions et tous les véhicules hauts.

L’Alliance des conducteurs britanniques a donc demandé que toute personne ayant été flashée par ce radar se fasse rembourser son amende. Et que tous ceux qui ont dû, suite à cela, suivre des cours de sensibilisation à la vitesse devaient non seulement se les faire rembourser, mais également recevoir une compensation pour le temps qu’elles y ont passé.

La police du Hampshire a indiqué que ses juristes planchaient sur la question et s’assurerait que toute amende et poursuite incorrectes seraient rectifiées.

Votre opinion