11.11.2020 à 16:11

CinémaLe radiotélescope de James Bond tombe en morceaux

Deux câbles de l’observatoire d’Arecibo, à Porto Rico, qui a servi de décor au duel final de «Goldeneye», ont cassé cette année, mettant en péril le dispositif.

par
Michel Pralong
Le radiotélescope a servi de décor pour le vertigineux duel de «Goldeneye».

Le radiotélescope a servi de décor pour le vertigineux duel de «Goldeneye».

YouTube

Le radiotélescope d’Arecibo est en danger. Le 6 novembre dernier, l’un des câbles de sa structure s’est brisé et est tombé sur le réflecteur, entraînant des dommages sur la parabole, écrit LiveScience. Cet incident survient alors qu’un premier câble de plus de 7,5 cm de diamètre s’était rompu le 10 août dernier, entraînant de sérieux dégâts, comme on peut le voir sur la photo ci-dessous.

La rupture du premier câble a brisé de nombreux panneaux et tordu la plateforme utilisée pour accéder au dôme.

La rupture du premier câble a brisé de nombreux panneaux et tordu la plateforme utilisée pour accéder au dôme.

University of Central Florida

Toutes les opérations du radiotélescope avaient été suspendues et l’endroit sécurisé en attendant les réparations, qui devaient commencer le 10 novembre. Mais, apparemment, la chute du premier câble aurait entraîné un surcroît de poids sur le deuxième câble qui s’est brisé vendredi dernier, puisque les deux étaient connectés à la même tour. Personne n’a été blessé, mais l’accès au site est maintenant très restreint et le personnel étudie comment renforcer la structure restante en attendant les réparations.

À l’écoute des extraterrestres

Le radiotélescope d’Arecibo n’est pas récent, puisqu’il a été inauguré le 1er novembre 1963. Son antenne principale d’un diamètre de 305 mètres, a été construite dans une dépression causée par un effondrement. Jusqu’à la construction d’un télescope de 500 mètres de diamètre en Chine en 2016, c’était le plus grand appareil du genre au monde.

En collectant des ondes électromagnétiques, il sert essentiellement à l’observation spatiale. Il a notamment permis de préciser la période de rotation de mercure. Mais il a également envoyé en 1974 un message à destination d’éventuelles civilisations dans l’espace et il collecte des données pour le programme SETI, qui recherche des signes d’intelligence extraterrestres.

Dans plusieurs films de SF

Ce dispositif a en outre servi à des fins militaires, pour localiser à l’époque des stations radar soviétiques. Rien d’étonnant donc qu’on le retrouve comme décor du combat final entre James Bond (Pierce Brosnan) et le grand méchant de «Goldeneye», ce dernier faisant d’ailleurs une chute spectaculaire sur la parabole avant d’être encore écrabouillé par l’antenne. En vrai, les dégâts auraient été considérables.

Si c’est sa plus célèbre apparition à l’écran, on a également pu le voir dans plusieurs autres films de science-fiction, comme «Contact» et «La mutante» ainsi que dans un épisode de «X-Files».

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
6 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Thierry

12.11.2020 à 04:23

Juste pour information, cette "new" date du 1er septembre 2020 (2 mois et 1/2) ;) https://mysteriousuniverse.org/2020/09/was-arecibo-telescope-intentionally-damaged-to-prevent-a-ufo-revelation/

En avant

11.11.2020 à 17:19

A raser et à refaire à neuf et avec les technologies d'aujourd'hui ou celles de demain.

Hubert

11.11.2020 à 17:12

Après, on s’étonne de ne pas trouver de ET ! Notre civilisation suivra le même chemin ...