Jura: Le Rai-tiai-tiai, cette folle tradition ajoulote
Actualisé

JuraLe Rai-tiai-tiai, cette folle tradition ajoulote

Une tradition ajoulote a mis une ambiance du tonnerre à Porrentruy (JU) dans la nuit de lundi à mardi.

par
lematin.ch
1 / 16
Au Rai-tiai-tiai, toutes les femmes sont belles, y compris les deux candidates au gouvernement.

Au Rai-tiai-tiai, toutes les femmes sont belles, y compris les deux candidates au gouvernement.

lematin.ch/Vincent Donzé
Le rituel a débuté tard lundi soir aux confins de l'Ajoie, avec d'imposantes sonorisations.

Le rituel a débuté tard lundi soir aux confins de l'Ajoie, avec d'imposantes sonorisations.

lematin.ch/Vincent Donzé
Les chauffeurs de bus ont composé avec les convois carnavalesques.

Les chauffeurs de bus ont composé avec les convois carnavalesques.

lematin.ch/Vincent Donzé

Le prix du plus beau char a été décerné à Bure (JU), mais toute le monde s'est amusé dans la nuit de lundi à mardi à Porrentruy (JU) à l'occasion du Rai-tiai-tiai, une tradition carnavalesque qui mène la campagne en ville.

Le concept consiste à rallier de nuit la cité des pinces-évêques, en provenance de Haute et de Basse Ajoie. Une douzaine de groupes de jeunes ont ainsi participé au «Rai-tiai-tiai», sur des chars tirés par des tracteurs. Le titre est finalement revenu à Bure, avec un char construit sur le thème des Paysans.

Avant de converger vers Porrentruy, les fêtards ont fait du boucan à travers leur village, selon la radio RFJ. Fontenais n'a pas non plus dérogé à la règle. Pendant une petite heure, les jeunes se sont retrouvés au chaud «pour déguster une soupe».

On raconte qu'une fille s'est blessée, mais du point du vue du commissaire Dominique Vallat, l'édition 2020 du «Rai-tiai-tiai» s'est bien déroulée.

Vincent Donzé

Votre opinion