Publié

Accident du F/A-18Le rapport final du crash ne sera pas livré avant 6 mois

La publication du rapport final sur l'accident du F/A-18 survenu en octobre est prévue au printemps 2014. Mais elle pourrait être repoussée si des examens complémentaires sont requis.

1 / 46
Les spécialistes de l'armée et la police scientifique examinent les débris sur la scène du crash du F/A-18.(Jeudi 24 octobre 2013)

Les spécialistes de l'armée et la police scientifique examinent les débris sur la scène du crash du F/A-18.(Jeudi 24 octobre 2013)

Keystone
Les spécialistes de l'armée et la police scientifique examinent les débris sur la scène du crash du F/A-18.

Les spécialistes de l'armée et la police scientifique examinent les débris sur la scène du crash du F/A-18.

Keystone
Les spécialistes de l'armée et la police scientifique examinent les débris sur la scène du crash du F/A-18.

Les spécialistes de l'armée et la police scientifique examinent les débris sur la scène du crash du F/A-18.

Keystone

Le rapport final sur le crash d'un F/A-18 le 24 octobre à Alpnachstad (OW) ne sera pas publié avant au moins six mois. C'est ce qu'a indiqué vendredi Martina Hugentobler, porte-parole de la justice militaire.

Le juge d'instruction chargé du dossier a demandé trois expertises. Elles doivent permettre de déterminer si un problème technique, de vol ou médical est à l'origine du crash. Si ces rapports ne permettent pas de conclure, d'autres examens seront nécessaires.

Il faudra donc peut-être reconstituer dans une halle l'avion qui s'est écrasé. Si c'est le cas, la publication du rapport final prévue au printemps 2014 devrait être repoussée, selon Martin Hugentobler.

Boîte noire

L'analyse des données de la boîte noire a débuté. Elle fournit notamment des indications sur l'altitude, la vitesse et le fonctionnement des réacteurs. Les données sont en cours d'analyse.

L'accident s'est produit le 24 octobre peu avant 14h00. Deux F/A-18 effectuaient un exercice. Un des appareils, un monoplace, a interrompu sa manœuvre en prenant de la hauteur avant de rejoindre sa base à Meiringen (BE).

L'autre appareil, un biplace, s'est écrasé pour une raison encore inconnue contre une falaise. Ses deux occupants ont été tués.

(ats)

Votre opinion