Réchauffement - Le rapport sur le climat fait rire jaune les internautes
Publié

RéchauffementLe rapport sur le climat fait rire jaune les internautes

Le bilan dressé par le GIEC est plus qu’alarmant et, comme rien ne bouge, certains préfèrent pratiquer l’humour du désespoir. Si seulement cela pouvait jeter un froid!

par
Michel Pralong
Pour beaucoup, le rapport du GIEC va une nouvelle fois finir dans la poubelle des gouvernants.

Pour beaucoup, le rapport du GIEC va une nouvelle fois finir dans la poubelle des gouvernants.

Twitter

Le rapport des experts du climat de l’Onu (GIEC) a été publié hier. Et ce n’est pas lui qui est alarmant, mais la situation qu’il décrit. Le réchauffement de la planète pourrait être de +1,5 °C autour de 2030, soit dix ans plus tôt qu’estimé. À l’heure où incendies, canicules et inondations frappent déjà la Terre, une telle augmentation de température promet des lendemains encore pires.

Symbole de la lutte contre le réchauffement, la jeune Suédoise Greta Thunberg a réagi sur l’agence Reuters: «Je m’attends à ce que les dirigeants mondiaux sortent et fassent de grands discours, ou des communiqués de presse, ou des publications sur les réseaux sociaux où ils disent que la crise climatique est très importante et que nous faisons tout ce que nous pouvons. Mais dans l’état actuel des choses, rien ne change. La seule chose qui change, c’est le climat».

Un constat désabusé que l’on retrouve sur les réseaux sociaux où, face à l’immobilisme mondial, beaucoup ont dégainé l’arme ultime du désespoir: l’humour.

Ce rapport est une nouvelle fois vu par beaucoup comme un cri dans le désert, même si des déserts, il risque d’y en avoir de plus en plus.

Et à l’heure où l’humanité se bat contre le coronavirus, le GIEC nous rappelle que ce n’est de loin pas le pire danger qu’elle va affronter.

Votre opinion