Football: Le Real Madrid lance sa saison en s’adjugeant la Supercoupe d’Europe

Actualisé

FootballLe Real Madrid lance sa saison en s’adjugeant la Supercoupe d’Europe

Le Real Madrid a disposé de l’Eintracht Francfort pour remporter la Supercoupe d’Europe (2-0).

par
EBA
Djibril Sow largué par Vinicius.
Djibril Sow largué par Vinicius.AFP

Dans le stade Olympique d’Helsinki, le Real Madrid a battu l’Eintracht Francfort pour ajouter un titre supplémentaire à ses vitrines déjà pleines à craquer et lancer sa saison de façon idéale. En Finlande, le vainqueur de la dernière C1 a sorti un match à la hauteur de l’événement: suffisamment solide pour l’emporter, suffisamment banal pour ne pas oublier qu’il ne s’agit que de sa première sortie officielle de la saison.

Le Real a passé la première mi-temps à jouer au football sur un rythme plutôt tranquille. Ne pas se presser, jouer la sécurité sur les phases de possession, et qu’importe si en conséquence les décalages et les progressions à l’intérieur du jeu sont venues à manquer. Ça n’a pas eu l’air de déranger ce groupe de joueurs, qui des matches pareils, en a vu des centaines. Et comme ses cages sont gardées par Thibaut Courtois, se retrouver avec un Kamada lancé seul en profondeur contre le portier belge n’a pas constitué un problème. Le gardien a anticipé le tir croisé du Japonais (14e) et comme de rien, les Espagnols ont repris leur course au petit trot dans la foulée.

Puis, ayant décidé d’accélérer le jeu et de rallonger la longueur de ses passes, la Maison Blanche s’est créée un temps fort qu’elle a concrétisé sur corner à la 37e minute. Alaba est venu pousser le ballon au fond d’un but vide à la conclusion d’une succession de têtes.

Les recueils du football sont formels, le Real n’a pas perdu de finale internationale après avoir marqué le premier but depuis 1963. L’Histoire de son côté, il a passé la seconde mi-temps avec la certitude d’être supérieur à un adversaire soumis par la domination technique et physique des «Merengues». Ceux-ci ont doublé la mise à la 65e, quand Vinicius a parfaitement servi en retrait un Benzema complètement oublié en pleine surface allemande. Seul au monde, le Français a conclu avec un plat du pied. Avec ce but, «KB9» devient le deuxième meilleur buteur de son club en dépassant Raúl.

Le Real tient le premier titre des six pour lesquels il se battra cette saison.


Ton opinion