03.08.2020 à 23:34

États-UnisLe régulateur dévoile les changements voulus pour le 737 MAX

La FAA préconise, entre autres, une mise à jour du logiciel de commande de vol et une mise à jour du logiciel générant les alertes.

Une mise à jour du logiciel de commande de vol et une révision de certaines procédures suivies par les pilotes figurent sur la liste des changements préconisés par l’agence américaine en charge de l’aviation (archives).

Une mise à jour du logiciel de commande de vol et une révision de certaines procédures suivies par les pilotes figurent sur la liste des changements préconisés par l’agence américaine en charge de l’aviation (archives).

KEYSTONE/AP/Elaine Thompson

L’agence américaine en charge de l’aviation, la FAA, a dévoilé lundi la liste des changements qu’elle préconise pour garantir la sécurité du Boeing 737 MAX. Ce dernier est cloué au sol depuis mars 2019 après deux accidents mortels.

L’agence, comme elle l’avait déjà indiqué mi-juillet, va recueillir pendant 45 jours les commentaires du public sur ces propositions. Il restera ensuite plusieurs étapes avant qu’elle donne son feu vert au retour dans le ciel de l’appareil-vedette de Boeing. L’agence propose entre autres une mise à jour du logiciel de commande de vol, une mise à jour du logiciel générant les alertes, une révision de certaines procédures suivies par les pilotes et des modifications dans l’installation de certains câblages.

La FAA propose également de mener un test sur les capteurs de mesure de l’angle d’attaque de l’appareil, mis en cause dans les deux crashs, et d’opérer un vol de préparation avant le retour de chaque appareil dans le ciel. L’agence a accompagné ces suggestions d’un rapport préliminaire de 96 pages sur les leçons apprises depuis les deux accidents et les mesures prises par la FAA.

Problèmes de sécurité atténués

Elle y conclut avoir «déterminé que les modifications proposées par Boeing à la conception du 737 MAX, aux procédures d’équipage et aux procédures de maintenance atténuent efficacement les problèmes de sécurité relatifs à l’avion qui ont contribué aux accidents du vol 610 et du vol 302».

La FAA «a en outre déterminé a priori que les modifications de conception proposées répondaient aux problèmes de sécurité découverts après ceux déjà identifiés lors des enquêtes sur les accidents». Le 737 MAX est interdit de vol depuis le 13 mars 2019 après l’accident d’un modèle de la compagnie Ethiopian Airlines ayant fait 157 morts. Cette tragédie survenait quelques mois seulement après le crash d’un MAX de Lion Air, qui a coûté la vie à 189 personnes.

L’appareil s’est récemment rapproché d’un retour dans le ciel avec une série de vols de certification fin juin mais plusieurs étapes restent encore à franchir avant que les autorités aériennes n’accordent leur autorisation, notamment sur la formation des pilotes.

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!