Publié

Mondiaux d’EugeneLe relais féminin suisse seulement 7e à Eugene

Les sprinteuses du 4 x 100 m n’ont pas réussi à monter sur le podium, ce qui était leur objectif. Elles en sont même restées loin…

Malgré une très bonne ligne droite en deuxième relayeuse, Mujinga Kambundji n’a pas réussi à porter le relais vers le podium.

Malgré une très bonne ligne droite en deuxième relayeuse, Mujinga Kambundji n’a pas réussi à porter le relais vers le podium.

AFP

Cruelle déception pour le relais féminin du 4 x 100 m suisse. En finale des Mondiaux d’Eugene, Géraldine Frey, Mujinga Kambundji – qui faisait son retour dans l’équipe après avoir été volontairement reposée lors des séries –, Salomé Kora et Ajla Del Ponte ont dû se contenter d’un modeste septième rang, avec un chrono tout aussi modeste de 42’’81.

Le relais suisse termine à 78 centièmes du podium, sur lequel sont montés les États-Unis (vainqueurs surprise en 41’’14), la Jamaïque (2e en 41’’18) et l’Allemagne (3e en 42’’03).

Ce résultat est d’autant plus décevant pour la Suisse qu’il y avait un beau coup à jouer, la Grande-Bretagne ayant aussi raté son affaire. Mais les passages de témoin n’ont pas été très propres. On a même vu Del Ponte devoir ralentir à la dernière transmission!

Le retour dans l’équipe de Mujinga Kambundji, chronométrée en 9’’99 (lancée) lors du 2e relais, n’a donc pas eu l’effet escompté. «Mais tout n’est pas à jeter, à nuancé la sprinteuse bernoise au micro de la RTS. On a acquis de l’expérience ici, on en tirera les conclusions. Et puis, il nous reste un autre grand rendez-vous cette année.» Elle faisait évidemment allusion aux championnats d’Europe, qui auront lieu à Munich du 11 au 21 août prochains.

Dans le camp suisse, la bonne surprise est venue du relais 4 x 400 m féminin. Quatrièmes de la première demi-finale dans le temps de 3’29’’11 (le huitième et dernier temps qualificatif), Silke Lemmens, Julia Niederberger, Annina Fahr et Yasmin Giger ont en effet réussi à composter leur billet pour la finale, qui aura lieu dans la nuit de ce dimanche à lundi (départ à 4h50).

Cette place de finaliste n’était pas forcément attendue pour le relais, qui est resté à plus de trois secondes du record de Suisse établi aux Jeux de Tokyo, là où Lea Sprunger, Silke Lemmens, Rachel Pellaud et Yasmin Giger avaient été éliminées en séries.

Mais aussi…

- Le Canada a créé la surprise en dominant les États-Unis sur le relais 4 x 100 m hommes. En 37’’48, les Canadiens emmenés par Andre de Grasse ont devancé de peu les États-Unis de Noah Lyles (37’’55), le Royaume-Uni prenant le bronze en 37’’83.

- Le champion olympique en titre du décathlon, le Canadien Damian Warner, en tête après les quatre premières épreuves, a abandonné après s’être blessé en plein 400 m. Warner (32 ans) s’est visiblement blessé à la cuisse gauche après une centaine de mètres lors de la cinquième épreuve du décathlon, la dernière de la première journée de compétition.

- Le Grenadien Anderson Peters a remporté un second titre de champion du monde du lancer de javelot, après Doha en 2019.  Peters (24 ans) a lancé à 90,54 m pour devancer le champion olympique indien Neeraj Chopra (88,13 m) et le Tchèque Jakub Vadlejch (88,09 m).

- Le champion olympique portugais Pedro Pichardo a remporté l’or mondial du triple saut avec une marque à 17,95 m. Pichardo (29 ans), déjà deux fois vice-champion du monde, a devancé le Burkinabé Hugues-Fabrice Zango (17,55 m) et le vice-champion olympique chinois Zhu Yaming (17,31 m).

- L’Éthiopienne Gudaf Tsegay, déjà médaillée d’argent sur 1500 m, a remporté le titre de championne du monde du 5000 m, la championne olympique néerlandaise Sifan Hassan terminant seulement sixième. En 14’46’’29, Tsegay a devancé la Kényane Beatrice Chebet (14’46’’75) et une autre Éthiopienne, Dawit Seyaum (14’47’’36). Hassan a échoué à la sixième place en 14’48’’12.

- Le Kényan Emmanuel Korir, déjà champion olympique, a remporté le titre de champion du monde du 800 m. Korir (27 ans) a couru en 1’43’’71, devançant l’Algérien Djamel Sedjati (1’44’’14) et le Canadien Marco Arop (1’44’’28).

(R. Ty)

Ton opinion