Nouvel horaire CFF 2023: Le RER Vaud monte en puissance, l’offre de loisir renforcée
Publié

Nouvel horaire CFF 2023Le RER Vaud monte en puissance, l’offre de loisir renforcée

Les CFF ont annoncé les principaux changements pour leur horaire 2023. L’entrée en fonction du saut de mouton de Prilly-Malley (VD) changera la donne, et les trajets touristiques sont multipliés.

Les trains passant par le saut-de-mouton de Prilly-Malley permettront d’augmenter la cadence.

Les trains passant par le saut-de-mouton de Prilly-Malley permettront d’augmenter la cadence.

FLORIAN CELLA

Les CFF ont annoncé les grandes lignes de leur nouvel horaire pour 2023, avec plusieurs changements à signaler pour la Suisse romande. Annoncée de longue date, la cadence au quart d’heure pour le RER Vaud entre Cully et Cossonay entrera notamment en fonction. Pour permettre cette montée en puissance, le très attendu saut-de-mouton de Prilly-Malley sera enfin mis en service. Cette dernière gare sera desservie par cinq trains par heure au lieu de trois aujourd’hui. De plus, la ligne S5 sera prolongée jusqu’à Saint-Maurice la semaine.

Coup de boost pour les trajets de loisirs

Pour soutenir l’offre destinée aux loisirs, l’ex-régie fédérale annonce également des forces supplémentaires autour des zones touristiques. Une ligne directe entre Genève et Coire sera par exemple proposée les week-ends, pour permettre aux Genevois, Lausannois et Bernois de se rendre sans changement dans les Grisons. Le service sera encore renforcé durant l’été sur l’axe du Gothard, dans un sens le vendredi et dans l’autre le dimanche.

La ligne RegioExpress partant du Valais sera par ailleurs prolongée une fois par heure le week-end, direction Genève-Aéroport, afin de proposer une liaison directe aux habitants des gares intermédiaires.

Du côté international, la compagnie ferroviaire ajoute une liaison nocturne pour Prague via l’Allemagne ainsi qu’une relation directe entre Zurich et Stuttgart. Elle renforcera aussi l’offre de trains de nuit vers Hambourg, Berlin, Vienne et Graz.

Quelques offres en moins

La fréquentation des liaisons pendulaires n’a pas repris au niveau d’avant la pandémie, ont analysé les CFF. Ils annoncent donc la suppression en Suisse alémanique de quelques trains sous-occupés ou pour lesquels il existe une bonne alternative. Cette mesure est également destinée à atteindre des objectifs d’économie fixés par la Confédération.

L’horaire 2023 sonne par ailleurs le glas de la gare de Grandgourd (JU). «Avec moins de 20 clients par jour en moyenne, sa fréquentation est trop faible en regard des travaux importants nécessaires à la mise aux normes des installations», précise le communiqué des CFF. Un bus remplacera le service de trains.

Des chantiers en plus

Le nombre de fronts de travaux va augmenter en 2023 pour l’entretien des installations, préviennent les CFF. Ils annoncent dès lors des perturbations, prolongations ou remplacements épisodiques de trains par des bus. Morges et Nyon verront un train de moins s’arrêter chaque heure durant l’été, et l’InterCity entre Berne et Lausanne prendra 7 minutes de plus. Plusieurs week-ends de perturbations sont aussi annoncés en Suisse romande ainsi qu’autour de Bâle et Berne.

Les CFF mettront le projet d’horaire en consultation dès le 25 mai et attendent d’éventuelles remarques ou demandes d’ici le 12 juin.

Réorganisation des lignes du RER Vaud

(rmf)

Votre opinion

1 commentaire