Hockey sur glace – Le retour réussi d’Andreï Bykov
Publié

Hockey sur glaceLe retour réussi d’Andreï Bykov

L’un des «tauliers» de FR Gottéron n’était plus apparu depuis la mi-octobre. Au Hallenstadion, mardi soir, Bykov a connu une soirée en crescendo.

par
Jean-Claude Schertenleib
Auteur de deux points, Andrei Bykov a brillé pour son retour au jeu. Malgré la défaite.

Auteur de deux points, Andrei Bykov a brillé pour son retour au jeu. Malgré la défaite.

Martin Meienberger/freshfocus

C’était le 19 octobre dernier, lors d’un derby des Zähringen, face à Berne. C’était à la BCF Arena, une victoire de FR Gottéron contre le SCB, mais un coup dur: la sortie prématurée, après une grosse charge, d’Andreï Bykov. Deux jours plus tard, le staff fribourgeois utilisait les formules désormais idoines quand il s’agit de... ne pas préciser la nature du mal: «Andreï est blessé au haut du corps. Son absence devrait durer entre quatre et six semaines.»

Le haut du corps? Les côtes en l’occurrence. En revanche, les toubibs de la BCF Arena ne pouvaient pas être plus précis: 19 octobre plus six semaines, cela donne exactement le 30 novembre. Soit mardi soir et cette heureuse surprise sur la feuille de match avec le No 89 qui y figure. Une surprise? «Attendez, Andreï est seulement treizième attaquant ce soir», prévient-on à une heure du coup d’envoi.

«De la déception»

On l’a compris, ce nouveau match contre le ZSC, 24 heures après une première empoignade qui ne s’est terminée qu’aux tirs aux buts, doit permettre à Bykov de se jauger. Puis, si tout va bien, d’augmenter le nombre et l’intensité de ses shifts. Il entrera rapidement en jeu, offrira un «caviar» à Jörg – quelle rapidité d’exécution! – à la 14e minute pour le 2-3 et sera présent sur l’action qui redonnera une nouvelle fois l’avantage à FR Gottéron (53e, 3-4), lorsqu’il provoquera l’erreur de Geering contre son propre gardien, le but étant finalement accordé à DiDomenico. Il sera en revanche malheureux lors de la séance de tirs aux buts.

Au total: 10’37 de jeu pour une reprise plus que satisfaisante pour lui, même si le principal intéressé préfère, comme toujours, parler de son équipe au moment où il se présente devant la caméra: «Un match similaire à celui de la veille, avec une différence: nous avons plus joué en infériorité numérique que lundi et le boulot n’a pas été mauvais dans cette situation. Mais il y a aussi de la déception, car nous aurions voulu poursuivre sur notre série de victoires. Dans un autre sens, terminer deux fois de suite aux tirs aux buts contre cette équipe, ce n’est pas mal.»

Il a dit «cette» équipe, comme pour souligner encore mieux que le classement actuel du «Z» ne reflète de loin pas ses possibilités. Allez, on en reparle au printemps!

Votre opinion