Publié

BotaniqueLe retour de la fleur qui sent mauvais

Les visiteurs pourront à nouveau suivre ce mois-ci la floraison d'un Arum Titan au Jardin botanique de Bâle. La plante peut atteindre une hauteur de 2 mètres. Son odeur a la particularité d'évoquer le cadavre.

L'«Amorphophallus titanum», en avril 2011 à Bâle. Cette année, elle devrait fleurir entre le 13 et le 17 novembre.

L'«Amorphophallus titanum», en avril 2011 à Bâle. Cette année, elle devrait fleurir entre le 13 et le 17 novembre.

Keystone

La plus grande fleur du monde, mais aussi l'une des plus malodorantes, pourra à nouveau être admirée au Jardin botanique de l'Université de Bâle. Sa floraison est attendue pour la troisième semaine de novembre, a annoncé mercredi l'Université de Bâle. Une première floraison avait eu lieu en avril 2011.

Originaire de la forêt pluviale indonésienne, la fleur de l'«Amorphophallus titanum» ou Arum Titan bâloise atteint une hauteur de deux mètres. La dernière floraison, qui ne dure que quelques jours, avait attiré plus de 25'000 curieux. En Suisse, un tel événement ne s'était précédemment produit qu'en 1936.

Il n'y a pas que la fleur de l'Arum Titan à être spectaculaire. Durant les deux prochaines semaines, la plante devrait croître d'une dizaine de centimètres par jour. La fleur, qui s'ouvre la plupart du temps de nuit, dégage par ailleurs une forte odeur de viande avariée.

Le moment de la floraison n'est pas encore connu précisément. Les botanistes l'attendent entre le 13 et le 17 novembre. Cette année, l'Université de Bâle a de nouveau installé une webcamqui permet de suivre l'évolution de la plante.

(sipa)

Votre opinion