Publié

TechnologieLe robot suisse qui embellit les plages

Développée par des étudiants zurichois, une tortue électronique dessine d'immenses fresques sur le sable. Sa présentation en Inde lui vaut un buzz mondial.

par
Renaud Michiels

C'est d'autant plus beau quand c'est inutile. Et éphémère. Mandatée par Disney Research, qui a un laboratoire à Zurich, une équipe d'étudiants de l'Ecole polytechnique de Zurich a créé un robot qui dessine sur le sable. La merveille vient d'être présentée au Techfest de Bombay, le plus grand festival technologique en Asie. Résultat: un buzz mondial. Baptisé BeachBot, l'artiste a un look de petite tortue sympa. Il peut être téléguidé. Mais ses papas ont conçu une application qui fonctionne sur tablettes ou smartphone: il suffit de dessiner ou télécharger une image et BeachBot se charge du reste. Grâce à un radar intégré qui lui permet de calculer sa position et traduire des dessins en trajectoires.

La tortue mesure 60 cm de long et 40 de large comme de haut. Elle est munie d'une roue directrice à l'avant et de deux grosses roues gonflées pour effacer les traces à l'arrière. Et d'un râteau avec sept dents indépendantes, ce qui permet une belle finesse artistique: le tracé est large de 5 à 40 cm selon le trait voulu. Tous ça grâce à une équipe constituée de neuf étudiants venant de la mécanique, de l'électronique et du design industriel.

Exhibitions ou marketing

Bon, on l'achète où? Il faudra malheureusement se contenter de sa pelle et son seau, la tortue n'est pas près d'être dans le commerce. «BeachBot est un prototype. Ça veut dire que l'éventuel chemin vers un produit fini est encore très long», nous explique Markus Stäuble, l'un des concepteurs. Mais le robot pour l'instant disponible pour des exhibitions, voire du marketing – il peut dessiner des logos de 25 m sur 25 –, a tout de même de beaux jours devant lui. Markus Stäuble et ses amis ont encore plein d'idées dans leurs manches. «On pourrait développer un outil pour qu'il puisse peindre sur différents sols, par exemple à la craie. Ou faire travailler deux robots simultanément pour offrir un show plus spectaculaire encore.»

Votre opinion