Actualisé

Présidentielle américaineLe rocker Ted Nugent insulte Barack Obama

Le sulfureux guitariste Ted Nugent alimente la dernière polémique en date de la campagne pour la présidentielle américaine après avoir déclaré qu'il "préférait être mort ou jeté en prison", si Barack Obama était réélu le 6 novembre.

Ted Nugent: «Je vous le dis tout net: si Barack Obama est réélu en novembre, je serai mort ou jeté en prison d'ici l'année prochaine.»

Ted Nugent: «Je vous le dis tout net: si Barack Obama est réélu en novembre, je serai mort ou jeté en prison d'ici l'année prochaine.»

Reuters

Le vieux rocker, qui soutient le candidat républicain Mitt Romney depuis le mois de mars, se trouvait le week-end dernier à la réunion annuelle de la NRA (National Riffle Association) dans le Missouri lorsqu'il s'est lancé dans une violente attaque contre l'équipe d'Obama, "des criminels" selon lui, travaillant pour le compte d'une administration "ignoble, maléfique et haineuse envers l'Amérique".

"Si vous ne savez pas que le gouvernement se torche le cul avec la constitution, c'est que vous vivez dans une grotte", a lancé le musicien de 63 ans dans une vidéo qui fait fureur sur internet.

"Je vous le dis tout net: si Barack Obama est réélu en novembre, je serai mort ou jeté en prison d'ici l'année prochaine. Nous sommes des patriotes, des hommes courageux. Nous devons commencer le combat et couper leurs têtes en novembre", ajoute-t-il.

Les services secrets américains ont expliqué mardi à New York Magazine qu'ils "suivaient de près" ce dossier.

«Bruit»

Le comité national du parti démocrate (DNC) est passé en mode d'attaque, sa présidente Debbie Wasserman Schultz expliquant sur Twitter que "Romney se portait garant des commentaires de Ted Nugent". "Son comité de campagne devrait immédiatement les dénoncer".

La porte-parole du républicain, Andrea Saul, a expliqué dans un communiqué que "tous propos semeurs de zizanie sont choquants, peu importe de quel camp politique ils proviennent".

Interrogée, la Maison-Blanche a balayé les commentaires, les qualifiant de "bruit". "Nous ne pouvons pas jouer au gendarme avec tous les soutiens, le président se concentre sur les questions (importantes)", a réagi le porte-parole Jay Carney.

Tag Romney, le fils du républicain avait chaleureusement accueilli le soutien du chanteur en mars dernier sur Twitter. "Ted Nugent soutient mon père. Ted Nugent? C'est pas cool, ça?".

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!