22.05.2018 à 09:01

BarbecueLe roi de la grillade, c'est lui

Grâce à une roue astucieuse qu’il a imaginée, l’ingénieur argovien Gabriel Strebel est capable d’apprêter 200 cervelas à l’heure!

par
Vincent Donzé
Sur un quart du parcours, les saucisses sont grillées à 1400 degrés. La moitié du «trajet» s’effectue dans un compartiment vitré. La graisse ne tombe pas sur le feu, mais dans un bac d’eau.

Sur un quart du parcours, les saucisses sont grillées à 1400 degrés. La moitié du «trajet» s’effectue dans un compartiment vitré. La graisse ne tombe pas sur le feu, mais dans un bac d’eau.

Valeriano Di Domenico

Des saucisses qui font un tour d’horloge en une minute: de quoi aiguiser l’appétit! Avec un débit de 200 saucisses à l’heure sur son modèle standard, l’ingénieur retraité Gabriel Strebel (66 ans) ne construit plus des machines pour l’industrie, mais des barbecues pour les fêtes.

La particularité de son gril, c’est son disque vertical. Un quart du parcours sert de quai de chargement. «Le préposé ne peut noircir une viande ni la servir froide. C’est important lors d’une fête où le grilleur n’a pas toujours le savoir-faire requis», détaille l’inventeur. S’il passe volontiers pour le roi de la saucisse, l’Argovien peut tout aussi bien piquer sur son disque une aile de poulet ou une côtelette de porc, une tranche d’aubergine, de poivron ou d’ananas. «Le roi, en fait, c’est le client qui peut choisir son morceau et la cuisson», relève-t-il.

«Mon gril ne produit aucune fumée, poursuit-il. On pourrait l’utiliser dans la chambre à coucher!» Dans son atelier de Würenlingen (AG), l’ingénieur vantait d’ailleurs son Grillrad sans fumée en… fumant la pipe. «Les idées lui viennent en fumant ou en conduisant», remarque Regina, son épouse. L’ingénieur peaufine la quatrième génération de son invention. Mais il s’emploie aussi à décliner son système: «Je termine un prototype pour griller des brochettes à la chaîne», dit-il.

Succès commercial

À gaz dans une kermesse, mais à électricité dans un stade, le Grillrad en acier inoxydable a été contrôlé par l’inspectorat cantonal de l’hygiène. «La viande pouvant se loger dans les tubes, il a fallu utiliser des tiges», rapporte le concepteur.

Le succès commercial est déjà au rendez-vous. Plus de 120 Grillrad ont été vendus en Suisse – dont 20 en Romandie – ou en Allemagne. À 200 saucisses à l’heure, ses clients ne sont pas des privés, mais des bouchers ou des sociétés. Le record personnel de Gabriel Strebel? Il est de 34 tonnes grillées en deux jours. C’était lors de l’ouverture du tunnel ferroviaire du Gothard.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!