Publié

Coup d'ÉtatLe Royaume-Uni évacue son ambassade au Yemen

Après les États-Unis, le Foreign Office de sa Majesté quitte également le Yemen dont la situation sécuritaire se dégrade après la prise de pouvoir des miliciens chiites.

par
ELB
L'ambassade américaine avait déjà fermé pour les mêmes motifs sécuritaires.

L'ambassade américaine avait déjà fermé pour les mêmes motifs sécuritaires.

Keystone

Le Royaume-Uni a suspendu temporairement les opérations de son ambassade au Yémen et évacué son personnel diplomatique en raison de la «détérioration» de la situation sécuritaire, a annoncé mercredi 11 février le Foreign Office.

«La situation sécuritaire au Yémen a continué à se dégrader au cours des derniers jours. Nous estimons désormais avec regret que le personnel et les locaux de l'ambassade courent un risque accru», déclare le ministre britannique chargé du Moyen-Orient, Tobias Ellwood, dans un communiqué.

«Nous avons décidé en conséquence d'évacuer le personnel diplomatique et de suspendre temporairement les opérations de l'ambassade à Sanaa», ajoute-t-il, précisant qu'ambassadeur et diplomates avaient quitté le Yémen dans la matinée.

Déconseillé aux sujets anglais

Le ministre appelle également les ressortissants britanniques à quitter «immédiatement» le Yémen. L'ambassade américaine a également fermé, et d'autres représentations diplomatiques européennes envisagent de le faire, selon une source occidentale.

Une puissante milice chiite, qui est entrée en septembre dernier à Sanaa, a annoncé vendredi la dissolution du Parlement et l'installation de nouvelles instances dirigeantes, après avoir poussé fin janvier à la démission le président Abd Rabbo Mansour Hadi en s'emparant par la force de bâtiments officiels.

Les miliciens, qui contrôlent notamment Sanaa et des provinces du nord, ont poursuivi mardi leur offensive militaire dans le centre du pays où ils ont conquis la ville de Baïda, selon des habitants.

(AFP)

Ton opinion