Météo: le Royaume-Uni se prépare à affronter une vague de chaleur extrême

Publié

MétéoLe Royaume-Uni se prépare à affronter une vague de chaleur extrême

Le service météo britannique a annoncé lundi que les températures pourraient dépasser les 35 °C dans le sud-ouest du pays. Certains modèles envisagent même plus de 40 °C par endroits.

Le Met Office a lancé un avis d’alerte orange pour la fin de la semaine pour la quasi-totalité de l’Angleterre, comme ici à Londres, et une partie du Pays de Galles.

Le Met Office a lancé un avis d’alerte orange pour la fin de la semaine pour la quasi-totalité de l’Angleterre, comme ici à Londres, et une partie du Pays de Galles.

AFP

Le service national britannique de météorologie a lancé lundi une alerte orange avant une vague de «chaleur extrême» à partir de dimanche couvrant la quasi-totalité de l’Angleterre et une partie du Pays de Galles. Le thermomètre pourrait dépasser 35 °C dans le Sud-Ouest. En ce début de semaine, les températures sont déjà au-dessus des moyennes pour la saison, avec jusqu’à 33 °C attendus dans la même région lundi et mardi.

«À partir de dimanche et jusqu’à lundi, les températures dépasseront probablement 35 °C dans le Sud-Ouest, bien que les détails restent incertains», a déclaré dans un communiqué Rebekah Sherwin, cheffe météorologiste adjointe du Met Office. «Ailleurs, les températures pourraient dépasser les 32 °C en Angleterre et au Pays de Galles», a-t-elle ajouté.

Certains modèles envisagent même un dépassement du seuil des 40 °C dans certaines parties du pays le week-end prochain et au-delà.  «Sur des échelles de temps plus longues, les prévisions de températures deviennent moins fiables», a expliqué Rebekah Sherwin, «si ces températures ne peuvent être écartées», leur probabilité est «faible».

Le record absolu de 38,7 °C remonte à juillet 2019

Le record de chaleur jamais enregistré au Royaume-Uni s’élève à 38,7 °C, relevé au Jardin botanique de Cambridge (est de l’Angleterre) le 25 juillet 2019. Si une augmentation moyenne des températures d’un degré peut ne pas sembler importante, souligne le Met Office au sujet du réchauffement climatique, «l’augmentation qui en résulte dans la gravité des épisodes de chaleur extrême est déjà évidente dans les relevés», «elle a des répercussions importantes et étendues».

Plus de 30 °C en France

Une nouvelle vague de chaleur s’est installée lundi sur la France depuis le Sud-Ouest, avec un pic de températures attendu à partir de la fin de semaine, a indiqué lundi Météo France. Le thermomètre dépassait lundi les 30 °C sur une bonne partie du pays et pourrait dès mardi atteindre de 36 °C à 38 °C sur le Sud-Ouest et la vallée du Rhône, notamment.

«On s’attend a minima à une durée de huit à dix jours», avec un pic probablement «entre samedi et mardi (19 juillet), a précisé Sébastien Léas, de Météo France, tout en soulignant qu’il était trop tôt pour évoquer un phénomène pouvant devenir comparable à la canicule meurtrière de l’été 2003. AFP

(AFP)

Ton opinion

1 commentaire