Publié

RémunérationsLe salaire à 1$ revient à la mode chez les patrons américains

Face aux polémiques sur les rémunérations excessives des dirigeants, certains CEO américains déjà très fortunés renoncent volontairement à leur salaire. Une pratique déjà connue lors des deux Guerres mondiales du XXe siècle.

par
Bilan.ch
A l'image d'Elon Musk, CEO de Tesla Motors, une douzaine de CEO ont accepté de passer à un salaire d'1$.

A l'image d'Elon Musk, CEO de Tesla Motors, une douzaine de CEO ont accepté de passer à un salaire d'1$.

Reuters

Elon Musk ne devrait pas payer d'impôts sur les revenus pour 2014. Montage financier compliqué qui a permis au multimilliardaire de faire échapper ses salaires au fisc américain? Non, tout simplement le CEO de Tesla Motors a renoncé à tout salaire pour l'année écoulée . Selon la législation californienne, il aurait eu droit à un minimum de 35'360$, mais il a volontairement choisi de ne pas percevoir ce salaire plancher. Et selon certains, il n'a même jamais touché le moindre salaire de la part de Tesla Motors.

Votre opinion