Etats-Unis: Le satellite de Samsung s'écrase dans leur jardin
Actualisé

Etats-UnisLe satellite de Samsung s'écrase dans leur jardin

Le ballon sonde du géant coréen, utilisé pour promouvoir son dernier smartphone, est tombé sur la propriété d'un couple d'Américains.

par
lematin.ch
L'engin s'est crashé sans blesser personne.

L'engin s'est crashé sans blesser personne.

Facebook/Gratiot County Herald

Grosse frayeur pour un couple d'Américains samedi matin. Vers 8 h 45, ces habitants du comté de Gariot, dans le Michigan, ont entendu un grand bruit alors qu'ils sortaient leurs chevaux.

Et ils ont vu s'écraser dans leur jardin un engin qui ressemblait à un satellite. Il n'a pas été trop difficile de savoir d'où il provenait puisque l'appareil portait plusieurs panneaux marqués Samsung, raconte le «Gratiot County Herald» sur sa page Facebook. Non loin de là, le couple a ensuite découvert un ballon accroché dans les arbres.

Une campagne avec Cara Delevingne

Il s'agit en fait d'un dispositif faisant partie d'une campagne publicitaire de Samsung pour son dernier Smartphone, le S10. Le géant coréen a en effet lancé jeudi dernier l'opération Space Selfie. Il s'agit d'un ballon stratosphérique auquel est attachée cette sorte de satellite, ainsi qu'un smartphone.

Le public est invité à envoyer des selfies à une adresse et ceux-ci s'affichent sur le téléphone dans l'espace. Une photo est alors prise sur laquelle on voit l'écran avec la planète Terre en arrière-plan. Pour lancer l'opération, c'est le mannequin et actrice Cara Delvingne qui a envoyé le premier selfie.

Chacun peut avoir son portrait dans l'espace, comme Cara Delevingne. Encore faut-il que le ballon ne s'écrase pas. Image Samsung

Chacun peut avoir son portrait dans l'espace, comme Cara Delevingne. Encore faut-il que le ballon ne s'écrase pas. Image Samsung

Samsung s'est excusé pour les désagréments causés par la chute de son ballon et est venu récupérer les débris de l'appareil. Le journal dit toutefois ignorer s'il s'agissait de l'engin lancé la semaine dernière ou si la compagnie a envoyé plusieurs de ces «satellites» pour son opération Space Selfie.

Michel Pralong

Votre opinion