Publié

Selon le patron d'UBS«Le secret bancaire comme il y a dix ans c'est fini!»

Dans une interview au Tages Anzeiger, le patron d'UBS brise un tabou. De l'avis de Sergio Ermotti, le secret bancaire devrait tomber pour tout le monde.

par
Marc-Henri Jobin
«La place bancaire helvétique va perdre 20'000 emplois», déclare Sergio Ermotti mercredi dans le Tages-Anzeiger

«La place bancaire helvétique va perdre 20'000 emplois», déclare Sergio Ermotti mercredi dans le Tages-Anzeiger

TA / Nicola Pitaro

«Je le dis depuis longtemps: le secret bancaire comme nous le connaissions il y a dix ans, c'est fini», affirme Sergio Ermotti. «L'accord sur la fiscalité de l'épargne était un premier signe. Mais on a essayé (en Suisse) de reporter encore de cinq ans la solution du problème», ajoute le CEO d'UBS dans le Tages-Anzeiger, au lendemain de l'annonce de la restructuration qui va coûter 10'000 emplois au no1 bancaire helvétique.

Votre opinion