Le secret des grenouilles transparentes a été percé

Publié

ZoologieLe secret des grenouilles transparentes a été percé

Cette espèce parvient à se fondre dans le paysage durant son sommeil avant de devenir rouge brun à son réveil. Les scientifiques ont découvert comment.

par
Michel Pralong
Les grenouilles de verre de Fleischmann deviennent presque translucides, se confondant notamment avec les feuilles, pour échapper aux prédateurs.

Les grenouilles de verre de Fleischmann deviennent presque translucides, se confondant notamment avec les feuilles, pour échapper aux prédateurs.

Getty Images/iStockphoto

Pas facile de repérer une grenouille de verre de Fleischmann durant la journée. Ces animaux nocturnes, que l’on trouve en Amérique du Sud et en Amérique centrale, ont en effet ont la capacité rare d’activer et de désactiver leur apparence quasi transparente. La journée, lorsqu’elles sont au repos, elles s’accrochent sous les feuilles des arbres et leur corps presque translucide n’émet pas d’ombre et se confond avec le vert des feuilles.

Ainsi, ces grenouilles échappent à leur prédateur lorsqu’elles sont assoupies. Une fois éveillées, elles sont assez lestes pour s’en tirer et peuvent dont prendre une couleur brun rouge opaque. Le camouflage chez les animaux est un phénomène connu, mais comment fonctionne celui-ci?

Elles cachent leurs globules rouges dans le foie

Des scientifiques viennent de le découvrir et l’expliquent dans un article paru dans «Science». En utilisant la technique d’imagerie par lumière et ultrason, les chercheurs ont compris que les grenouilles parvenaient durant leur sommeil à concentrer près de 90% de leurs globules rouges dans leur foie, comme l’explique AP. Leur peau et leurs organes étant transparents, leur sang exempt de globule rouge ne colore plus leurs corps. Durant ce processus, les grenouilles rétrécissent carrément, concentrant leurs organes internes.

Voilà donc le secret des grenouilles de verre. Reste à savoir comment elles sont capables de faire cela, surtout sans que cela les tue. Car chez la plupart des animaux, avoir très peu d’oxygène circulant dans le sang pendant plusieurs heures serait mortel. Et concentrer autant son sang devrait entraîner entraînerait une coagulation tout aussi fatale. La poursuite de l’étude de l’espèce pourrait donner des pistes pour le développement d’anticoagulant. Ces grenouilles sont l’une des rares espèces terrestres à être transparentes.

Ton opinion

5 commentaires